Farnham: Flexpipe lorgne maintenant le marché domestique

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: Flexpipe lorgne maintenant le marché domestique
Les propriétaires de Flexpipe, Sylvain Lejour et Julien Depelteau, lancent une nouvelle gamme de produits spécialement destinée aux bricoleurs. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Claude Hébert)

MUNICIPAL. Flexpipe, un fabricant de systèmes modulaires établi dans le parc industriel de Farnham depuis 2011, ajoute une nouvelle corde à son arc avec la création d’une ligne de produits pour les consommateurs.

L’entreprise se spécialise dans la vente de tubes de métal recouverts de plastique que les entreprises assemblent à l’aide de connecteurs en acier pour la fabrication de leurs modules de travail. Plusieurs grosses compagnies comme GM, Toyota, Koyo, Bell Helicopter, Fabritec, Pratt & Whitney, de même que plusieurs centaines de PME, ont déjà recours à ses produits.

Convaincus que leurs composantes offrent toutes les caractéristiques requises pour l’assemblage de meubles évolutifs, les propriétaires de l’entreprise s’attaquent maintenant au marché domestique avec la création de la division  Tink Tube.

Multiples applications

Le développement de cette nouvelle gamme de produits, spécialement destinée aux bricoleurs et aux adeptes du travail manuel, n’a pas été laissé au hasard et s’appuie sur des focus groups, de même que sur une série d’études de marché réalisées au cours de la dernière année.

«Nous avions déjà l’idée de nous adresser directement aux consommateurs, car nous sommes conscients que nos produits offrent des possibilités très intéressantes pour les adeptes de DIY. La pandémie nous a incités à accélérer le processus, autant pour s’adapter au contexte économique que pour répondre à un besoin de croissance», précise Julien Depelteau, président et cofondateur de Flexpipe.

Les tubes en acier de la gamme Tink Tube sont offerts dans les couleurs les plus en demande dans le secteur résidentiel (blanc, noir, argent, bronze, crème, etc.).

Selon M. Depelteau, ces «matériaux de construction» offrent une belle alternative au bois et pourront notamment servir à l’assemblage de bibliothèques, secrétaires, garde-robes, jeux pour enfants, tables de pique-nique, accessoires de camping, potagers verticaux, supports à skis ou à bouteilles de vin.

«Notre entreprise propose des tutoriels techniques, des plans téléchargeables gratuitement et plusieurs autres informations utiles pour aider les consommateurs à se familiariser avec nos produits. Au cours des derniers jours, on proposait un plan pour l’assemblage d’un squelette en prévision de l’Halloween. Cette semaine, on offre un plan pour support à bicyclette permettant de convertir un vélo de route en vélo stationnaire durant la saison froide», poursuit le président de Flexpipe.

Julien Depelteau estime que sa gamme de produits domestiques devrait particulièrement intéresser les bricoleurs de la côte est et de la côte ouest des États-Unis.

«On nage encore en plein inconnu et on entend y aller une année à la fois. Cela dit, on aimerait bien sûr que la division Tink Tube puisse générer quelques millions de dollars de profits d’ici trois ans», ajoute-t-il.

À titre comparatif, le chiffre d’affaires de Flexpipe, une entreprise de dix ans d’existence, est de l’ordre de 8 M$ à 12 M$.

Pour plus d’information sur la nouvelle gamme de produits, on peut consulter le site web tinktube.com/fr .

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires