«One Pot Vegan»: une Farnhamienne lance un livre de cuisine végane

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
«One Pot Vegan»:  une Farnhamienne lance un livre de cuisine végane
Sara Girard a consacré sept mois à la création des recettes du livre «One Pot Vegan». (Photo : Gracieuseté)

PUBLICATIONS. La cuisine végane n’a plus de secrets pour Sara Girard, une Farnhamienne d’adoption, qui lance aujourd’hui un livre de recettes végétaliennes d’une grande simplicité que chacun peut réaliser en un tour de main.

Mme Girard œuvre dans le domaine culinaire depuis plusieurs années en qualité de travailleuse autonome. Celle qui se définit avant tout comme une «créatrice de contenu» fournit notamment des recettes à diverses entreprises du secteur alimentaire (Seta Organic, des Laurentides, Tempehine, Montréal-Nord, Raw Nutritional, Trois-Rivières).

Cette dernière dispose également d’un site Web (www.macuisinedetouslesjours.com) qui propose aux consommateurs plus de 300 recettes végétaliennes.

Unique au Québec

Consciente de la popularité des livres de cuisine végane au Québec, Sara Girard a choisi d’approcher la maison d’édition Broquet en vue de la réalisation d’un ouvrage distinctif qui propose des recettes réalisables en une trentaine de minutes avec un seul ustensile (un bol, une casserole ou une plaque). Les deux parties ont paraphé le contrat à l’automne 2019.

«On retrouve déjà ce type de livre en Europe, mais il n’en existe pas au Québec actuellement», précise l’ex-Chamblyenne.

Le livre One Pot Vegan réunit 85 nouvelles recettes et 15 autres tirées du site Web de l’auteure pour un total de 100.

«Je prends notamment plaisir à reproduire les classiques québécois de mon enfance (poutine, pâté chinois, spaghetti à la bolognaise, etc.) en version végane», ajoute Mme Girard.

L’ouvrage de la Farnhamienne d’adoption a été imprimé à 5000 exemplaires. Quelque 500 copies prendront notamment la direction de l’Europe francophone (France, Belgique, Suisse).

«La chaîne Costco m’en a acheté 2000 copies. Je devais me rendre dans les magasins pour des séances de dédicace, mais l’idée a été mise de côté en raison de la pandémie. J’avais également reçu une invitation pour le Salon du livre de Montréal, mais ça a également été annulé», signale notre interlocutrice.

On peut se procurer One Pot Vegan dans certaines grandes chaînes (Costco, Wal-Mart) et dans plusieurs librairies. L’ouvrage est également disponible en ligne (www.broquet.qc.ca).

Expérience enrichissante

Sara Girard a adoré l’expérience, mais dit avoir été surprise par l’ampleur de la charge de travail. Les recettes ont été produites au rythme de trois par jour et l’auteure s’est elle-même occupée de la prise des photos.

«Mon éditeur m’avait accordé sept mois pour réaliser le projet. Je devais remettre mon travail le 1er juin et j’ai finalement réussi à le compléter deux semaines à l’avance», indique-t-elle.

Mme Girard a eu carte blanche dans le choix des recettes, mais son éditeur lui a notamment demandé de varier les protéines végétales. On a également pris soin d’adapter les unités de mesure et certains termes pour une meilleure compréhension du contenu des deux côtés de l’océan Atlantique.

Cette dernière continue d’alimenter son site Web de façon régulière et aimerait bien rédiger un deuxième ouvrage de cuisine un jour ou l’autre. «Tout auteur rêve de ça», confie-t-elle.

Les recettes de One Pot Vegan trouvent également preneurs au sein de la cellule familiale de Sara Girard.

«Tous les membres de la famille mangent végan. Mes trois enfants les plus jeunes se sont familiarisés avec ce type de cuisine dès leur tout jeune âge. La transition a été moins évidente pour mon aîné et pour mon conjoint, mais tout le monde a fini par s’y habituer. Quand elle est bien apprêtée, la cuisine végane peut compétitionner avec n’importe quel autre type de cuisine», poursuit la principale intéressée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires