Deux organismes de Farnham et de Bedford obtiennent un coup de pouce de Québec

Photo de Xavier Demers
Par Xavier Demers
Deux organismes de Farnham et de Bedford obtiennent un coup de pouce de Québec
La Maison de la famille Cowansville et région, les Champignoles de Farnham et la Maison de la famille des Frontières ont vu leur financement provenant du ministère de la Famille être majoré à 130 000 $ par année. (Photo : Depositphotos)

COMMUNAUTAIRE. Le ministère de la Famille annonce qu’il bonifiera le financement octroyé annuellement à trois organismes de Brome-Missisquoi oeuvrant auprès des familles.

La Maison de la famille Cowansville et région verra son financement majoré de 39 193 $. L’organisme Les Champignoles de Farnham touchera 32 843 $ de plus par année alors que la Maison de la famille des Frontières obtiendra 29 513 $ additionnels. Chacun de ces trois organismes recevra donc 130 000 $ par année.

«Je suis heureux d’annoncer cet investissement important pour soutenir les organismes communautaires qui travaillent auprès des familles en leur offrant un financement durable, mais surtout équitable pour tous, ce que n’a fait aucun autre gouvernement, a déclaré le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe par voie de communiqué. Comme ministre de la Famille, je trouve important que ces organismes puissent avoir les moyens de répondre aux besoins des familles, surtout dans le contexte difficile que nous vivons présentement. Je tiens à saluer le travail exceptionnel des intervenants qui se trouvent directement sur le terrain. Vous faites une différence dans la vie de nos enfants, en plus de soutenir de nombreux parents.»

«Je suis heureuse de savoir que des organismes communautaires sont présents auprès des enfants et des familles vulnérables de Brome-Missisquoi et qu’ils auront les moyens de bonifier leur offre de service et d’intervenir de façon constante, principalement en ces temps plus difficiles, a indiqué de son côté la députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest. Il s’agit aussi d’une excellente nouvelle pour les femmes puisqu’encore aujourd’hui, les tâches familiales sont majoritairement assumées par les femmes. À terme, de tels investissements peuvent contribuer à un allègement des tâches familiales pour les femmes et un meilleur partage des responsabilités au sein des couples.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires