Isabelle Charest souligne la pertinence des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Isabelle Charest souligne la pertinence des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes
Isabelle Charest, ministre responsable de la Condition féminine au sein du gouvernement Legault. (Photo : Gracieuseté)

SOCIÉTÉ. Le 25 novembre marque le début de la 11e édition des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes. Une initiative toujours aussi pertinente pour la ministre responsable de la Condition féminine Isabelle Charest.

«Je veux remercier les organismes qui se mobilisent à la grandeur du Québec pour porter ce message important. La violence faite aux femmes, c’est l’affaire de tout le monde et je joins ma voix aux membres du Comité des 12 jours pour dénoncer ce fléau. Même après 11 ans d’action, le portrait de la violence faite aux femmes est extrêmement inquiétant au Québec. Les femmes sont toujours les principales victimes de crimes contre la personne, et sont aux prises avec des formes de violence parfois invisibles, qui prennent place dans toutes les sphères de leur vie», indique Isabelle Charest qui invite les Québécoises et les Québécois «à dénoncer, à s’éduquer et à s’entraider afin d’enrayer une bonne fois pour toutes ce phénomène extrêmement préoccupant».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires