Farnham: l’usine de Cannara Biotech obtient sa licence de vente auprès de Santé Canada

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert

AGRICULTURE.  Après de nombreux mois d’attente, Cannara Biotech Québec inc. vient finalement d’obtenir une modification de permis délivré par Santé Canada lui permettant de vendre des produits de cannabis séché à la Société québécoise du cannabis et aux détaillants à l’échelle nationale.

L’entreprise se réjouit à l’idée de pouvoir offrir son éventail de marques au marché du Québec au cours des prochains mois et dit s’attendre à une croissance de sa rentabilité au fur et à mesure que les revenus augmenteront.

«Au Québec, notre province d’origine, la demande pour du cannabis de haute qualité cultivé au Québec
est en forte croissance. L’obtention du permis de vente délivré par Santé Canada marque une étape importante de notre parcours et nous permet de continuer d’aller de l’avant avec notre stratégie visant à générer de la valeur pour les consommateurs ainsi que nos actionnaires», indique Zohar Krivorot, président‐directeur général de Cannara, dans un communiqué émis ce matin.

Gamme de produits

L’entreprise précise que le cannabis cultivé à l’intérieur dans l’ancienne usine de Beaulieu Canada à Farnham est «produit selon les normes de qualité les plus élevées grâce à un processus comportant un séchage suspendu, une lente maturité et un taillage à la main».

Cannara Biotech prévoit lancer trois gammes de produits: des cultivars haut de gamme produisant du cannabis artisanal à teneur élevée en THC et riche en terpène (offerts en format de 3,5 g et en format préroulé), des cultivars uniques contenant moins de THC et plus de CBD (offerts en format de 3,5 g et en format préroulé) et du cannabis à prix abordable (offert en gros format de 28 g).

L’établissement de 625 000 pieds carrés est une implantation à la fine pointe de la technologie, spécialement conçue pour la production de cannabis en intérieur. Cette installation entièrement automatisée dispose d’un accès à 15 mégawatts d’électricité à des tarifs parmi les plus bas au Canada.

Selon M. Krivorot, la nouvelle usine de Farnham a le potentiel de produire jusqu’à 100 000 kilos de cannabis séché par année, au maximum de sa capacité.

 

Bref historique
JANVIER 2020: réception d’un permis de cultivation de Santé Canada
FÉVRIER 2020: lancement des opérations de culture sur une superficie de 130 000 pi2.
AVRIL 2020: première récolte
JUILLET 2020: signature d’une lettre d’intention avec la Société québécoise du cannabis (SQDC)
NOVEMBRE 2020: entente avec un producteur autorisé à vendre 200 kg de cannabis par mois à compter de janvier prochain
JANVIER 2021: réception d’un permis de vente de Santé Canada pour commencer à livrer des produits à la SQDC

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires