Farnham franchit le cap des 10 000 habitants

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham franchit le cap des 10 000 habitants
La Ville de Farnham compte maintenant 10 036 habitants. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

DÉMOGRAPHIE. Le nombre d’habitants a augmenté dans 17 des 24 municipalités de la MRC de Brome-Missisquoi au cours de la dernière année selon le décret de la population adopté par le conseil des ministres du Québec et publié dans la Gazette officielle le mois dernier.

En 2020, la population de Bromont a grimpé de 10 167 à 10 858 habitants, en hausse de 691. Il s’agit de la hausse la plus importante sur le territoire de Brome-Missisquoi.

Farnham a également connu une augmentation marquée alors que le nombre de ses résidants est passé de 9 604 à 10 036, en hausse de 432.

Cowansville a connu une progression similaire et réussi à attirer 330 résidants supplémentaires. On y dénombre aujourd’hui 15 057 habitants.

Les municipalités de Sutton (+128 pour un total de 4221 h), Dunham (+85 pour 3609 h), Lac-Brome (+44 pour 5639 h), Frelighsburg (+34 pour 1178 h), Bolton-Ouest (+32 pour 666 h) et Bedford (+25 pour 2581 h) sont également en croissance. Il en va de même pour Saint-Ignace-de-Stanbridge (+17 pour 716 h) et Abercorn (+15 pour 359 h).

La population demeure à peu près inchangée du côté de Brigham (+7 pour 2325 h), Canton de Bedford (+6 pour 704 h), Notre-Dame-de-Stanbridge (+5 pour 673 h), Pike River (+4 pour 516 h) et Stanbridge Station (+3 pour 278 h).

Quatre municipalités doivent par ailleurs composer avec une légère baisse de population. Il s’agit de Brome (-16 pour 277 h), Stanbridge East (-10 pour 857 h), East Farnham (-8 pour 568 h) et Sainte-Sabine (-7 pour 1096 h).

Réactions

Le maire de Farnham, Patrick Melchior, se réjouit de la situation.

«C’est encourageant car la Ville progresse de façon constante et ordonnée. Ça ouvre la porte à la venue de nouvelles entreprises. Farnham ne comptait que 8611 habitants, il y a à peine trois ans», indique-t-il.

M. Melchior ajoute que le conseil municipal a une vision bien arrêtée du développement de la Municipalité et entend se montrer sélectif. Il n’est pas question pour lui d’accepter n’importe quoi, à n’importe quel prix.

«On veut s’assurer que Farnham emprunte la voie du développement durable tout en gardant son cadre bucolique et en continuant d’offrir un milieu de vie accueillant pour les familles. Les magasins à grandes surfaces, c’est loin d’être une priorité chez nous», explique-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires