Consultations prébudgétaires: Lyne Bessette invite les citoyens à faire connaître leurs priorités

Photo de redaction_avenir
Par redaction_avenir
Consultations prébudgétaires: Lyne Bessette invite les citoyens à faire connaître leurs priorités
La député fédérale de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette. (Photo : Gracieuseté)

POLITIQUE. Le gouvernement du Canada invite les citoyens de Brome-Missisquoi et d’ailleurs au pays à faire connaître leurs priorités dans le cadre de séances de consultations prébudgétaires.

«Le budget canadien doit refléter les enjeux de nos régions. Brome-Missisquoi a une réalité qui lui est propre, et j’invite donc la population, qui évolue dans différents secteurs, à prendre le temps de faire ses suggestions au gouvernement. Le contexte pandémique nous permet d’adapter nos méthodes, et ce processus de consultation en est un excellent exemple. Jamais il n’a été aussi simple pour les gens de notre région de faire valoir leurs intérêts dans un contexte prébudgétaire», indique la députée fédérale Lyne Bessette, par voie de communiqué.

La politicienne encourage les entrepreneurs, les groupes communautaires, les élus municipaux, les agriculteurs, les commerçants, les aînés, les jeunes et les familles à se prononcer sur les investissements fédéraux qui, selon eux, favoriseraient le mieux la création d’emplois et la croissance économique tout en aidant à bâtir un Canada plus écologique, prospère, compétitif et inclusif.

Le formulaire en ligne Parlonsbudget2021.ca est disponible jusqu’au 19 février. Les suggestions de la population canadienne seront compilées afin de produire un rapport devant être remis à la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, ainsi qu’aux différents ministres visés par vos observations.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Yvon Béland
Yvon Béland
7 mois

Pour le prochain budget de M. Trudeau, je souhaite qu’il fasse preuve de moins grande générosité et qu’il cesse d’hypothéquer les générations futures avec des politiques dont on n’a pas les moyens.
Aussi il faudrait qu’il augmente les tranferts pour la santé au lieu de fixer des normes