Manif à Cowansville: une centaine de femmes disent «C’est assez: pas une de plus !»

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Manif à Cowansville: une centaine de femmes disent «C’est assez: pas une de plus !»
Plus de 80 femmes et quelques hommes se sont rassemblés devant les bureaux de la députée et ministre Isabelle Charest en réaction aux féminicides des douze derniers mois. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

MANIFESTATION. Une centaine de personnes associées à la Coalition des groupes de femmes de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi ont participé à une action citoyenne, cet après-midi à Cowansville, devant les bureaux d’Isabelle Charest.

La ministre responsable de la Condition féminine et députée provinciale de Brome-Missisquoi était retenue à Montréal pour la grande manifestation nationale. Son attachée politique, Johanne Gauvin, et son attachée de presse, Maryse Dubois, étaient cependant sur place pour accueillir les représentantes du Avante Women’s Centre (Bedford), du Centre femmes des Cantons (Cowansville), du Centre de femmes Entr’elles (Granby), des maisons d’aide et d’hébergement Horizon pour elle (Cowansville) et Alice-Desmarais (Granby) et du Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel – CALACS (Granby).

Par cette démonstration, les participantes souhaitaient rendre hommage aux douze femmes décédées des suites d’un féminicide depuis le début de la pandémie, sensibiliser la population à cet enjeu social et demander au gouvernement du Québec de donner suite aux recommandations du comité des experts sur l’accompagnement des victimes de violence conjugale et d’agressions sexuelles.

Toutes les manifestantes arboraient le traditionnel ruban blanc, qui porte le message suivant: «Les femmes ont encore de la violence parce qu’elles sont des femmes. Nier les inégalités met les femmes en danger».

L’événement s’est déroulé à l’extérieur, dans le respect des mesures sanitaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires