Du transport en autobus gratuit pour recevoir des soins à Montréal

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Du transport en autobus gratuit pour recevoir des soins à Montréal
Ce service de transport gratuit sera assuré cette année par Limocar, jusqu’à concurrence de 1 500 $ dans le cadre du projet CoopéRégions des Accordailles-Montréal. Il s’agit ici d’un projet pilote qui couvre les trajets aller-retour. Les départs se font sur le réseau de la ligne Express qui s’arrête à Sherbrooke, Magog, Bromont, Granby, Longueuil et Montréal. (Photo : Gracieuseté)

COMMUNAUTÉ. L’organisme communautaire montréalais Les Accordailles et le transporteur régional Limocar s’associent pour offrir un transport gratuit aux citoyens âgés de 50 ans et plus de la région de Granby qui doivent recevoir des soins médicaux à Montréal.

Ce service de transport gratuit sera assuré cette année par Limocar, jusqu’à concurrence de 1 500 $ dans le cadre du projet CoopéRégions des Accordailles-Montréal. «On va pouvoir transporter au moins une trentaine de personnes pour le reste de l’année 2021. Chez Transdev-Limocar on sait que le transport est un besoin essentiel», explique Andréanne Duchemin, analyste marketing chez Limocar.

Éric Côté, chargé de projets aux Accordailles, observe que  beaucoup de personnes ne viennent pas se faire soigner en raison du coût du transport. «Avec cette entente, c’est facile pour tout le monde. On les aide aussi pour que leur hébergement leur coûte moins cher. Limocar, malgré que la situation soit difficile, a décidé d’embarquer tout de suite dans le projet», se réjouit Éric Côté.

«C’est en plein le genre d’organisme qui entre dans les valeurs de Transdev. On a une portion de notre clientèle qui a 60 ans et plus et en temps de pandémie, on leur offre un transport qui est sécuritaire. C’est quand même un besoin essentiel, surtout pour recevoir des soins», ajoute Mme Duchemin de Limocar.

L’organisme Les Accordailles offre aussi des nuitées à rabais Montréal. Ses tarifs avoisinent les 50 $ pour des séjours de deux ou trois jours, des fois c’est une semaine, note Éric Côté. «Tout est là pour qu’ils puissent se faire soigner.»

Pour avoir droit aux services des Accordailles et à aux billets gratuits offerts par Transdev-Limocar, les patients qui ont un rendez-vous médical à Montréal doivent passer par l’organisme pour réserver leurs billets.

«Les règles sont simples. Pour en profiter, il faut simplement avoir 50 ans et plus et avoir un rendez-vous médical à Montréal», précise M. Côté.

Il s’agit ici d’un projet pilote qui couvre les trajets aller-retour. Les départs se font sur le réseau de la ligne Express de Limocar qui s’arrête à Sherbrooke, Magog, Bromont, Granby, Longueuil et Montréal. Les horaires et points de services ont été amputés par la pandémie. La procédure est assez simple, assure Éric Côté de l’organisme Les Accordailles. «On appelle les Accordailles le plus tôt possible. À une ou deux journées d’avance, c’est plus difficile. Les gens n’auront maintenant plus aucune raison de ne pas utiliser nos services.»

Pour information: http://accordailles.org ou 514 282-1553.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires