Sainte-Brigide-d’Iberville acquiert un terrain pour un projet de logements subventionnés

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Sainte-Brigide-d’Iberville acquiert un terrain pour un projet de logements subventionnés
L’Office d’habitation Brome-Missisquoi gère aujourd’hui un parc immobilier de 497 unités de logement à loyer modique réparties dans les localités de Bedford, Farnham, Sainte-Brigide-d’Iberville, Sutton, Frelighsburg, Lac-Brome, Bromont et Cowansville. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

HABITATION. La Municipalité de Sainte-Brigide-d’Iberville et la Fabrique de la paroisse catholique locale en sont arrivés à une entente au sujet de la vente d’un terrain vacant. Le site devrait éventuellement servir à la construction d’un immeuble à logements subventionnés.

Le conseil municipal accepte de verser 180 000 $ à la Fabrique en échange de ce lot du 9e Rang situé à l’avant du cimetière paroissial. La Municipalité s’engage par ailleurs à effectuer l’entretien du cimetière sans aucun frais et de façon permanente.

«Ce service est offert en contrepartie d’un prix avantageux», signale le maire, Patrick Bonvouloir.

Logements abordables

Sainte-Brigide-d’Iberville dispose actuellement de 20 unités d’habitation à loyer modique (HLM), soit un premier immeuble de douze logements pour personnes seules et quatre semi-détachés (huit unités) pour les familles.

«La Municipalité a approché l’Office d’habitation Brome-Missisquoi (OHBM) en vue de la construction d’un nouvel édifice de huit ou dix unités de logement familiaux subventionnés. Nous sommes disposés à fournir le terrain nécessaire à la réalisation du projet tout en accordant à l’OHBM un congé de taxes foncières de 10, 15 ou 20 ans», précise le maire.

La directrice générale de l’OHBM, Catherine Carré, confirme avoir reçu une demande de l’administration Bonvouloir et dit avoir sollicité la collaboration du Centre de services Montérégie-Est pour le montage financier du projet.

«Tout est encore très embryonnaire», indique-t-elle.

En vertu de la loi 67, les offices d’habitation sont autorisés à construire de nouveaux immeubles ou à acquérir des bâtiments existants dans le cadre du programme d’aide financière AccèsLogis administré par la Société d’habitation du Québec.

«Contrairement aux HLM, dont le déficit d’exploitation annuel est pris en charge par les municipalités (à hauteur de 10 %) et les gouvernements, les immeubles construits dans le cadre du programme AccèsLogis doivent absolument faire leurs frais», explique Mme Carré.

Pour faciliter la réalisation du projet de Sainte-Brigide-d’Iberville, l’OHBM invite les gens de cette localité désirant bénéficier d’un logement subventionné ou abordable à lui soumettre une demande. Les bureaux de l’organisme sont situés au 125 du boulevard Jean-Jacques-Bertrand, à Cowansville.

Parc immobilier

L’OMH a vu le jour en janvier 2019 à la suite de la fusion de l’Office municipal d’habitation de Sainte-Brigide-d’Iberville et des sept OMH de la MRC de Brome-Missisquoi.

Cet organisme gère aujourd’hui un parc immobilier de 497 unités de logement à loyer modique (HLM) réparties dans les localités de Bedford, Farnham, Sainte-Brigide-d’Iberville, Sutton, Frelighsburg, Lac-Brome, Bromont et Cowansville.

L’OHBM exploite également un immeuble de 30 unités de logement à Bedford (Villa des Rivières) et un autre de 24 unités à Cowansville (rue Bernard) en vertu du programme AccèsLogis.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, vient par ailleurs d’autoriser la réalisation d’un projet de logements sociaux et abordables de 24 unités à la Place Orléans, à Cowansville.

«Nous avons actuellement plus d’une centaine de ménages en attente d’un logement subventionné sur l’ensemble de notre territoire de desserte», indique Mme Carré.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires