Le sondage sur l’avenir du pôle de Bedford prolongé jusqu’au 14 juin

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Le sondage sur l’avenir du pôle de Bedford prolongé jusqu’au 14 juin
La région de Bedford est à la croisée des chemins et invite la population à participer à sa relance socio-économique en répondant à un sondage. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

DÉVELOPPEMENT. Le sondage en ligne destiné à recueillir l’opinion des citoyens et des gens d’affaires des huit municipalités du pôle géographique de Bedford est disponible jusqu’au 14 juin sur la nouvelle plateforme de la MRC de Brome-Missisquoi.

Le site realisonsbm.com/projet/polebedford/ s’adresse aux répondants francophones alors que le site realisonsbm.com/en/project/bedfordarea/ s’adresse aux répondants anglophones.

«Plus de 650 personnes ont déjà répondu au sondage en ligne. Un résultat qui dépasse notre objectif de 500 participants», indique Tanya Szymanski, coordonnatrice au développement des communautés à la MRC.

Les participants sont éligibles au tirage de deux prix d’une valeur de 250 $ en produits locaux provenant du pôle de Bedford.

Sondage téléphonique

Les résidants des municipalités de Bedford, Canton de Bedford, Notre-Dame-de-Stanbridge, Pike River, Saint-Armand, Saint-Ignace-de-Stanbridge, Stanbridge Station et Stanbridge East auront par ailleurs l’occasion de soumettre leurs idées, suggestions et commentaires en répondant à un sondage téléphonique.

«Le sondage téléphonique est en cours et se poursuit tout au long de la semaine. À ce jour, nous avons sondé 80 personnes par téléphone alors que nous espérons en rejoindre 500», ajoute Mme Szymanski.

Vision des non résidants

La MRC de Brome-Missisquoi souhaite également obtenir le point de vue des citoyens des municipalités limitrophes et des personnes qui travaillent à Bedford sans y habiter. Ces derniers seront sollicités pour un sondage téléphonique.

«Nous avons déjà communiqué avec les employeurs de la région de Bedford en leur demandant de transmettre notre invitation à leurs employés non résidants», poursuit la coordonnatrice au développement des communautés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires