La 197e édition de l’Exposition agricole de Bedford reportée à 2022

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La 197e édition de l’Exposition agricole de Bedford reportée à 2022
La Société d’agriculture de Missisquoi a décidé de tirer un trait sur l’édition 2021 de l’Expo agricole de Bedford, mais envisage la tenue de quelques activités ponctuelles. (Photo : Gracieuseté)

AGRICULTURE. L’Exposition agricole de Bedford est annulée pour une deuxième année consécutive en raison de la pandémie. Les responsables envisagent toutefois la possibilité d’organiser quelques activités grand public, cet été, à des dates encore indéterminées.

Les administrateurs de la Société d’agriculture de Missisquoi (SAM), qui voit à la tenue de la plus vieille exposition agricole du Québec, estiment que l’événement serait déficitaire dans les conditions actuelles.

La directrice générale de l’Expo, Mallory Gage-Guthrie, explique que les coûts de fonctionnement liés à la location des manèges, des estrades et à l’embauche des artistes resteraient identiques à ceux d’une édition normale alors que les recettes seraient amputées de façon significative compte tenu des limites d’assistance imposées par le gouvernement du Québec.

«L’Expo attire de 17 000 à 20 000 visiteurs chaque année alors que le gouvernement nous impose une limite de 2500 spectateurs par jour. Dans le meilleur des cas, on pourrait accueillir 10 000 personnes en quatre jours», indique la directrice..

Cette dernière ajoute que les assistances varient beaucoup d’un jour à l’autre, le vendredi (8500 visiteurs en 2019) et le samedi (7000 visiteurs en 2019) étant de loin les journées les plus populaires auprès de la clientèle.

«Avec 2500 spectateurs par jour les vendredi et samedi, et une plus faible assistance les deux autres journées, il n’est pas dit qu’on irait chercher nos 10 000 visiteurs. Et si on respecte la limite de deux mètres entre les personnes, on ne pourrait pas accueillir plus de 50 personnes à la fois dans les estrades alors que leur capacité est de 500 personnes», ajoute-t-elle.

Recettes et dépenses

La Société d’agriculture de Missisquoi a dû composer avec des dépenses de l’ordre de 75 000 $ en 2020 malgré l’annulation de l’exposition.

Pour éponger ces dépenses, la SAM a eu droit à une subvention de 35 775 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et à une aide financière de 3000 $ de la députée provinciale Isabelle Charest.

Les responsables de l’Expo ont par ailleurs organisé deux activités de financement au cours de la dernière année. Le barbecue de juin a généré des recettes de 13 000 $ alors que la vente de 713 boîtes cadeaux – d’une valeur unitaire de 25 $ à 65 $ – leur a rapporté 7000 $ additionnels.

«Nous avons dépensé 24 000 $ dans les établissements commerciaux de Bedford pour garnir nos boîtes cadeaux. L’achat de ces articles nous a permis d’encourager l’économie locale tout en amassant des fonds pour notre exposition», précise Mme Gage-Guthrie.

Plan B pour 2021

Les organisateurs n’ont pas jeté la serviette et envisagent la tenue de certaines activités grand public afin de compenser l’absence de l’exposition dans sa forme traditionnelle.

«Nous songeons notamment à organiser un jugement d’animaux afin de rester en contact avec nos exposants. On pense également à une journée de compétitions équestres à l’écurie de la SAM, mais le projet est encore à un stade embryonnaire. Avant d’aller plus loin avec ce projet et de fixer des dates, il nous faut vérifier ce que la Santé publique nous permet de faire et nous demande de ne pas faire. Les directives qu’on a reçues ne sont pas très claires, on a encore besoin de préciser des choses», signale la directrice générale.

Les responsables ignorent notamment s’il leur sera possible de servir de l’alcool et de la bouffe lors de la tenue de ces activités ponctuelles.

La SAM est par ailleurs en pourparlers avec les pompiers de Stanbridge East et ceux de Bedford pour l’organisation d’un barbecue-bénéfice à la fin août ou au début de septembre.

L’organisation envisage également la mise en vente de boîtes cadeaux pour Noël 2021.

Nouvelle répartition des rôles à la SAM

La SAM a tenu son assemblée générale annuelle, le 14 avril dernier, avec trois mois de retard. Cette rencontre a normalement lieu le deuxième week-end de janvier.

À cette occasion, le président du conseil d’administration, David Gasser, et la plupart des autres administrateurs ont été reconfirmés dans leurs fonctions.

Le vice-président, Gabriel Neeser, a cependant décidé de se retirer, mais demeure disponible pour donner un coup de main aux organisateurs de l’exposition agricole.

Claude Krans, un ancien président de la SAM, prend la relève de M. Neeser à la vice-présidence.

Samantha Salois remplace par ailleurs la trésorière Erika Dandurand qui continue toutefois de siéger au conseil d’administration de l’organisme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires