Pascale St-Onge défendra les couleurs du Parti libéral du Canada dans Brome-Missisquoi

Photo de redaction_avenir
Par redaction_avenir
Pascale St-Onge défendra les couleurs du Parti libéral du Canada dans Brome-Missisquoi
La candidate du PLC dans Brome-Missisquoi, Pascale St-Onge, et la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly. (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

Par Pierre-Olivier Girard

POLITIQUE. Moins de 24 h après l’annonce de Lyne Bessette, qui prendra sa retraite de la vie politique au terme de son présent mandat, le Parti libéral du Canada (PLC) a procédé à l’investiture de sa remplaçante. Il s’agit de l’Orferoise Pascale St-Onge, qui sera candidate dans Brome-Missisquoi lors de la prochaine élection fédérale.

Une vingtaine de personnes, dont la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, étaient présentes lors de cette annonce qui a été faite sur la terrasse du Mont-Orford, samedi matin.

Au cours des dernières années, Pascale St-Onge était dirigeante de la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC)-CSN. Parmi ses réalisations, elle a notamment contribué à la création de programmes de soutien à la presse écrite, ainsi que des programmes pour aider les médias et la culture face aux géants numériques.

«Ce sont des valeurs profondes d’équité, de démocratie et de justice sociale qui me poussent aujourd’hui à m’engager pour mes concitoyens de Brome-Missisquoi. Je suis honorée d’avoir la confiance des libéraux locaux pour représenter notre communauté au Parlement et travailler avec Justin Trudeau pour appuyer les gens de chez nous et continuer à faire avancer le pays», partage la candidate.

Tout en exprimant sa satisfaction d’accueillir Mme St-Onge au sein de son équipe – elle la voyait comme candidate libérale depuis déjà quelques années, Mélanie Joly a aussi affirmé que le départ de Lyne Bessette pour des «raisons personnelles» a été une surprise au sein du Parti libéral. La ministre l’a d’ailleurs remerciée pour son travail acharné, particulièrement dans un contexte difficile de la pandémie.

Une version complète de cet article sera publiée dans la version papier du journal L’Avenir & Des Rivières.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires