Bedford se dote d’une piste à rouleaux au coût de 215 000 $

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Bedford se dote d’une piste à rouleaux au coût de 215 000 $
Un aperçu de la piste à rouleaux qui sera aménagée par l’entreprise Dexsen. (Photo : Gracieuseté)

LOISIRS. La directrice du service des loisirs de la Ville de Bedford, Sophie Anne Lévesque, songeait à l’aménagement d’une piste à rouleaux (pumptrack) depuis son entrée en fonction. Le projet est maintenant sur les rails à la suite de la conclusion d’une entente tripartite entre la Municipalité, Québec et Ottawa.

Mme Lévesque rappelle que ce type d’infrastructure sportive gagne en popularité au Québec et permet notamment de bonifier l’offre de services destinée aux adolescents.

«Le skatepark actuel est désuet et avait besoin d’une sérieuse mise à niveau. Le conseil municipal a finalement décidé de le démanteler et d’utiliser le site pour la construction de la pumptrack. Les rampes et modules existants disparaîtront donc du paysage», ajoute la directrice du service des loisirs.

La réalisation du projet permettra d’offrir «quelque chose de nouveau et de différent» aux ados et aux jeunes familles. La nouvelle installation servira aussi bien aux amateurs de BMX, vélo, trottinette et vélo d’équilibre qu’aux adeptes de patin à roulettes, planches à roulettes et longboard.

«Ce type d’infrastructure permet aux parents de bouger à leur rythme et de faire de l’exercice pendant que les jeunes s’amusent à leur façon», précise le maire Yves Lévesque.

Emplacement de choix

La pumptrack sera construite en bordure d’une artère peu achalandée et à proximité de toute une série d’autres infrastructures municipales (aréna, dek hockey, courts de tennis, terrain de balle, terrains de soccer, paniers de basketball et parc de jeux pour enfants).

Le site sera clôturé et desservi par un vaste stationnement tout en bénéficiant du système d’éclairage du terrain de balle-molle voisin.

La Ville de Bedford a pris soin de travailler en partenariat avec les responsables de l’école Mgr-Desraleau et de la Maison des jeunes Le Boum afin de s’assurer que le projet réponde véritablement aux attentes de la clientèle cible.

«Nous avons également pu compter sur la collaboration du bureau de la députée Isabelle Charest et des représentants de la Ville de Waterloo, dont la pumptrack est un bel exemple de réussite», signale Sophie Anne Lévesque.

Échéancier des travaux

La réalisation du projet nécessitera des investissements de 215 000 $ et bénéficiera notamment de l’appui financier des gouvernements provincial (61 137 $) et fédéral (61 137 $).

L’équipe des travaux publics de la Ville s’occupera notamment du démantèlement du skateboard et du terrassement quelques semaines avant le début des travaux. La préparation des plans et devis a par ailleurs été confiée à BMXpert Construction Conception, de Bromont, et la réalisation des travaux à l’entreprise d’excavation Dexsen, d’Ange-Gardien, en vertu d’un contrat de 171 000 $, taxes en sus.

«On prévoit environ trois semaines pour la réalisation des travaux. La livraison du produit final est prévue pour le 31 octobre prochain», indique la directrice du service des loisirs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires