Volée de cloches en guise d’appui aux gens vivant dans l’extrême pauvreté

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Volée de cloches en guise d’appui aux gens vivant dans l’extrême pauvreté
Les cloches des églises de la région sonneront, ce dimanche à 9 heures, en guise de solidarité envers les personnes vivant dans l’extrême pauvreté. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Claude Hébert)

COMMUNAUTAIRE. Sept clochers de la région de Brome-Missisquoi sonneront, dimanche dès 9 heures, en guise de solidarité envers les personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Le même jour, l’organisme Action Plus Brome-Missisquoi participera à plusieurs activités de mobilisation, dont la campagne du Front commun pour les personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) en vue d’un élargissement du programme de Revenu de base.

Le FCPASQ prône la mise en place d’un revenu de base garanti afin que chaque individu puisse pourvoir à chacun de ses besoins de base. Selon le regroupement, une telle mesure favoriserait également la participation et l’insertion sociale des individus en fonction de leurs capacités. Le FCPASQ réclame par ailleurs une diminution des mesures de contrôle à l’aide sociale.

«La misère, ce n’est pas seulement par rapport à l’argent, c’est davantage par rapport aux conditions de vie», explique un membre d’Action Plus.

Le thème de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, Construire l’avenir ensemble: mettons fin à la pauvreté persistante en respectant toutes les personnes et notre planète, vise à dénoncer l’inaction face à l’urgence climatique.

Selon le secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU), Antonio Guterres, les changements climatiques toucheront de façon disproportionnée les populations les plus pauvres.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires