Bedford: la quincaillerie RONA fermera en décembre après 70 ans de service

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Bedford: la quincaillerie RONA fermera en décembre après 70 ans de service
La quincaillerie RONA de Bedford occupe une superficie de 5000 pi2 et dispose d’une cour à bois de 100 000 pi2. On y emploie une douzaine de personnes. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

CONSTRUCTION. Trois ans après la fermeture de sa succursale d’Ange-Gardien et d’une trentaine d’autre au pays, Lowe’s Canada mettra fin aux activités de la quincaillerie RONA de Bedford le 18 décembre prochain.

«La décision de fermer des magasins n’est jamais prise à la légère, car nous sommes pleinement conscients des impacts sur nos associés (employés) et leurs familles. Toutefois, après un examen approfondi de nos opérations, nous avons décidé de fermer l’établissement de Bedford parce qu’il est sous-performant», indique Valérie Gonzalo, responsable des relations médias chez Lowe’s Canada.

Cette dernière signale que l’entreprise entend tout mettre en œuvre pour assurer une transition harmonieuse jusqu’à la fermeture du magasin et soutenir la douzaine d’employés affectés par cette décision d’affaires en leur offrant la possibilité de transférer dans les autres établissements RONA de la région (Dunham, Farnham, Iberville, Cowansville, Bromont, Lac-Brome, Granby, etc.).

«Nous continuerons de servir nos clients de la région grâce à notre offre en ligne et à notre service de livraison par colis, ainsi que par l’intermédiaire des autres magasins corporatifs et affiliés de notre région», ajoute la porte-parole de Lowe’s Canada.

Premières réactions

Yves Lévesque, actuel maire de Bedford et ancien président-directeur général des six centres de rénovation RONA Lévesque, reconnaît qu’il s’agit d’une très mauvaise nouvelle.

«Il n’y aura plus aucune quincaillerie ou cour à bois sur le territoire des huit municipalités du pôle géographique de Bedford. C’est d’autant plus dommage que les administrations municipales de la région travaillent actuellement à l’élaboration d’un plan de relance économique», indique M. Lévesque.

Ce dernier rappelle que l’entreprise J.O. Lévesque a vu le jour en 1944 et que la quincaillerie de la rue Plaisance a ouvert ses portes dans les années cinquante sous la bannière PAL.

«L’implantation de ce nouveau commerce avait alors pour but de répondre aux besoins de la famille et de ses clients. L’établissement a par la suite diversifié ses opérations et ouvert ses portes à l’ensemble de la population», explique Yves Lévesque.

Le centre de rénovation de Bedford a été affilié au groupe Dismat pendant plusieurs années avant la fusion de ce groupement avec la société RONA en 1988.

La corporation RONA a finalement racheté les six magasins affiliés RONA Lévesque en 2011. Il s’agit des établissements de Bedford, Farnham, Ange-Gardien, Cowansville, Knowlton et Bromont.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires