Brome-Missisquoi: la MRC privée de certaines redevances sur les ressources naturelles

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Brome-Missisquoi: la MRC privée de certaines redevances sur les ressources naturelles
Le préfet Patrick Melchior et le directeur général de la MRC de Brome-Missisquoi, Robert Desmarais. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

MUNICIPAL. La MRC de Brome-Missisquoi recevra une somme de 117 000 $ du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) à titre de redevances sur les ressources naturelles pour 2021 et les quatre années subséquentes. La MRC s’attendait plutôt à recevoir 167 000 $, ce qui lui occasionne une perte de 50 000 $ par an.

Cette différence, attribuable au récent transfert des MRC de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska en Estrie, désavantage l’ensemble des MRC de cette région administrative. «La tarte est maintenant partagée entre huit MRC au lieu de six, de sorte que chacune des MRC de l’Estrie accuse une perte»,  explique le préfet, Patrick Melchior.

Le conseil des maires demande à la ministre responsable du MAMH, Andrée Laforest, de «corriger cette iniquité en respectant minimalement le montant des redevances annoncées (l’an dernier) pour les années 2021 à 2025.

«Le gouvernement du Québec avait indiqué que le transfert en Estrie n’entraînerait pas de perte financières pour notre MRC», prend soin de rappeler le maire de Dunham, Pierre Janecek.

«Nous sommes déjà sur le dossier et on ne lâchera pas le morceau», ajoute son collègue Patrick Melchior.

Maintien des services de santé

La MRC de Brome-Missisquoi demande une rencontre avec la direction générale du CIUSSS de l’Estrie – CHUS afin de lui faire part des «inquiétudes du conseil des maires face à la diminution des services dans le Réseau local de services  (RLS) La Pommeraie et, plus particulièrement, à l’hôpital BMP».

La MRC laisse entendre que plusieurs signaux d’inquiétude sont maintenant palpables au sein de la communauté à la suite de la perte de certaines ressources au centre hospitalier de Cowansville et des annonces de départ à la retraite de membres du personnel médical «qui ne semblent pas suivies d’actions pour la dotation de ces postes».

Hausse des cas de COVID-19

Brome-Missisquoi n’en a pas terminé avec la COVID-19 comme en font foi les plus récentes statistiques disponibles.

On dénombre actuellement 22 cas actifs à Bromont, 13 cas actifs à Frelighsburg et 23 autres cas dans les vingt autres municipalités desservies par le Réseau local de service (RLS) La Pommeraie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires