Farnham: la Cantine chez Roger lourdement endommagée par un incendie

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: la Cantine chez Roger lourdement endommagée par un incendie
Les pompiers ont combattu l’élément destructeur pendant près de quatre heures. (Photo : Tirée de Facebook - Vincent Guay)

FAIT DIVERS. Les pompiers de Farnham ont de nouveau été appelés en renfort, hier soir, afin de combattre un incendie à la Cantine chez Roger. Il s’agissait de leur deuxième intervention en quatre jours.

La journée de travail était terminée et le personnel du restaurant s’affairait au nettoyage de la cuisine quand le feu aurait pris naissance dans une chaudière contenant des résidus de friteuse. L’appel au 9-1-1- a été logé peu après à 21h30.

«Nous avons écarté l’hypothèse d’un incendie d’origine électrique car il n’y avait pas de prise de courant dans cette section-là de la cuisine», signale le directeur de la brigade de Farnham, Patrick Morin.

Ce dernier ajoute que le système de gicleurs incendie s’est déclenché et que la poudre des gicleurs a été projetée en direction de la friteuse sans toutefois atteindre la chaudière contenant les résidus de cuisson.

Le camion-échelle de Farnham a été mis à contribution, mais la lutte contre l’incendie a surtout été concentrée à l’intérieur de l’établissement commercial. Une auto-pompe et cinq pompiers de Sainte-Brigide-d’Iberville ont également été appelés en renfort.

Les équipes de secouristes, travaillant sous la direction du capitaine Steve Joncas, ont mis près de quatre heures à circonscrire le brasier. Ils ont été en mesure de regagner la caserne vers 1h30.

Aucun employé ni pompier n’a été blessé ou incommodé par la fumée lors de ce triste événement. La cantine a cependant été lourdement endommagée par l’eau et la fumée.

«La structure du bâtiment ne semble pas avoir été affectée par l’incendie. Il n’a pas non plus été nécessaire de défoncer la toiture lors de l’intervention. Les murs, le plancher et le plafond de l’établissement ont cependant été noircis et sont imbibés d’eau. On peut penser que tout l’intérieur du restaurant sera à refaire», précise le chef Morin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires