80 nouvelles places à 7$ à Ange-Gardien

80 nouvelles places à 7$ à Ange-Gardien
Le CPE Bambin Club pourra accueillir 80 enfants additionnels dès septembre 2013.

Le ministère de la Famille et des Aînés du Québec (MFA) répond aux attentes des parents et travailleurs de Ange-Gardien en autorisant le CPE Bambin Club à construire un deuxième établissement d’une capacité de 80 places.

«Ça tombe à point, car notre liste d’attente compte plusieurs centaines de noms et nous recevons de nouveaux appels à tous les jours. Les besoins sont criants, mais nous ne pouvons malheureusement pas dire oui à tout le monde», signale la directrice générale, Sylvie Lacoste.

Le premier immeuble du Bambin Club, érigé en 1986, ne comptait que 30 places. Son agrandissement, en 2003, a permis d’en doubler la capacité.

Un emplacement de choix

Le nouveau bâtiment sera érigé au coût de 1,7M $ sur le site de l’ancienne quincaillerie Dubuc.

«Ce terrain de 33 000 pi2 est bien situé et nous intéressait depuis longtemps. Nous avons déposé, en février dernier, une offre d’achat conditionnelle à l’obtention d’un nouveau permis du MFA», précise la directrice générale.

Le site de la rue Principale offre l’avantage d’être situé à proximité de l’autre immeuble du CPE  Bambin Club (rue Saint-Jean), non loin du parc-école Jean XXIII, des terrains de soccer et du parc municipal La Volière.

«Deux minutes en auto seront suffisantes pour faire la navette entre les deux établissements», ajoute Mme Lacoste.

Permis de 80 places

Le nouvel édifice sera construit sur un seul niveau de plancher et accessible aux personnes en fauteuil roulant (adultes et enfants) comme l’exigent les nouvelles normes gouvernementales régissant les bâtiments publics.

«Quatre ou cinq places seront réservées aux enfants ayant des besoins particuliers. Un handicap physique ou intellectuel par exemple. Ces derniers bénéficieront notamment d’un local adapté», indique la directrice générale.

L’établissement de la rue Principale pourra également accueillir une quinzaine de poupons (0 à 18 mois) et une soixantaine d’enfants de 24 mois à cinq ans.

«C’est 20 places de plus que notre immeuble de la rue Saint-Jean», mentionne la directrice générale.

Et pas besoin d’être résidant de Ange-Gardien pour se prévaloir des nouvelles facilités offertes par le Bambin Club.

«Notre établissement est non seulement ouvert aux gens qui habitent ou travaillent ici, mais également aux enfants des localités environnantes», poursuit Mme Lacoste.

Le CPE a présentement recours aux services de 15 à 20 employés, mais prévoit en embaucher autant pour satisfaire à la demande.

«Si tout va bien, nous devrions pouvoir creuser dès la fin mars et ouvrir nos portes en septembre», laisse entendre Mme Lacoste.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires