Ange-Gardien: l’école Jean XXIII souffle 50 bougies

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Ange-Gardien: l’école Jean XXIII souffle 50 bougies

Thérèse Despars

Au-delà de 8 000 élèves ont fréquenté l’école primaire Jean XXIII au cours du dernier demi-siècle selon une estimation de la direction. Plusieurs d’entre eux renoueront connaissance, le 22 novembre prochain, à l’occasion d’une soirée de retrouvailles marquant le cinquantième anniversaire de l’établissement qui les a vus grandir.

:«Une invitation générale a été lancée à tous les anciens étudiants de 18 ans et plus, ainsi qu’aux membres du personnel, employés à la retraite et gens de la communauté, par l’entremise du bulletin d’information municipale et celui de notre école. Une centaine de personnes ont déjà confirmé leur présence et les réservations continuent d’entrer», indique la directrice de l’établissement, Marie-France Ricard.

La députée provinciale d’Iberville, Marie Bouillé, le député fédéral de Saint-Jean, Tarik Brahmi, le vice-président et le directeur général adjoint de la commission scolaire (CS) des Hautes-Rivières, Pierre Boudreau et François Lafortune,  la commissaire Linda Tessier devraient notamment assister à la rencontre.

«On s’attend également à ce que le nouveau maire Yvan Pinsonneault, lui-même un ancien élève de Jean XXIII, se joigne à nous», ajoute Mme Ricard.

Une soirée prometteuse

Les retrouvailles du 22 novembre prendront la forme d’un «5 à 8». Le programme de la soirée inclut l’accueil des invités, une exposition de photos au gymnase, un cocktail de bienvenue, une prestation de la chorale de l’école, une présentation Power Point de dix minutes, une visite de l’école et un goûter.

Un comité travaille depuis la fin août à l’organisation des célébrations du cinquantième anniversaire. En plus de la directrice générale, ce comité regroupe Thérèse Despars, enseignante retraitée, Céline Williams, secrétaire à la retraite, Mylène Paquette, présidente et Julie Patenaude, Julie Robitaille, Valérie Normandin, membres du conseil d’établissement (CE), Chantal Jetté, de l’organisme de participation de parents (OPP), Angèle Boulais et Martine Généreux, enseignantes, Alain Nantel, professeur à PGO et Josée Malenfant, responsable du service de garde.

50 ans d’histoire

L’école primaire Jean XXIII a été construite en 1963, soit deux ans après l’annexion de la CS de l’Ange-Gardien à la CS de Canrobert, par l’entreprise de Guy Nadeau, de Saint-Césaire, au coût de 193 200 $.

Le nouvel établissement comptait alors douze locaux, soit dix salles de cours et une salle à manger occupant deux locaux. Un premier agrandissement, réalisé en 1974, a permis l’ajout d’espaces additionnels pour le secrétariat, la direction générale et l’entrée des élèves. Une classe de maternelle et un local d’informatique sont venus se greffer à l’édifice existant en 1997.

L’arrivée des professeurs de maternelle date de 1968 et celle des spécialistes (orthophonie, orthopédagogie, éducation physique, musique, arts) de 1973 alors que la mise en place du service de garde remonte à 1985.

Personnages marquants

Onze femmes et deux hommes ont assumé la direction de l’école Jean XXIII au fil des ans. Il s’agit de G. Viens (1963-1964), Ernestine Dion (1964-1966, Simone Benoit (1966-1973), Jocelyne Coderre (1973-1976), Micheline Brodeur (1976-1978), Louise Caron (1978-1986), Louise Girard (1986-1995), Jean-Guy Carpentier (1995-1998), Monique Tremblay (1998-2001), Chantal Majeau (2001-2005), Pierre Melki (intérimaire 2002-2003 et 2004-2005) et Marie-France Ricard (2005 à aujourd’hui).

Seulement trois femmes ont agi comme secrétaire pendant plus d’un an. Il s’agit de Lucille Fontaine Caissey (1963-1986), Céline Williams (1986-2011) et Micheline Vachon (2012-2013 en remplacement de Ginette Valois). Mélanie Côté a pris la relève en septembre dernier.

D’anciens résidants d’Ange-Gardien ont par ailleurs acquis une certaine notoriété au fil des ans. Signalons entre autres Mélanie Maynard, comédienne, Sonia Despars, productrice de cinéma (Paralaxes), Isabelle Côté, artiste et cinéaste d’animation (Porte à porte, Jonas et Lisa), Pierre Poirier, auteur et animateur de télévision (4 et demi, Auberge du chien noir, Aventures tumultueuses de Jack Carter, Bêtes pas bêtes plus, Zoolympiques).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires