Brome-Missisquoi entend valoriser 400 tonnes de plastiques agricoles par an

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Brome-Missisquoi entend valoriser 400 tonnes de plastiques agricoles par an
Les plastiques agricoles ensachés peuvent être déposés chez Équipements JLD Laguë, à Pike River. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

ENVIRONNEMENT. Après plusieurs années de réflexion, la MRC de Brome-Missisquoi s’attaque à la récupération des plastiques agricoles de concert avec l’UPA de Brome-Missisquoi et l’organisme sans but lucratif AgriRÉCUP.

«Ça fait plusieurs années qu’on essaie de trouver une méthode simple et efficace de recycler ou de valoriser les plastiques agricoles. Le projet-pilote actuellement en voie de réalisation nous permettra d’atteindre cet objectif», assure Sylvie Dionne Raymond, présidente du comité de gestion des matières résiduelles à la MRC.

L’ex-président de l’UPA de Brome-Missisquoi, Réjean Racine, abonde dans le même sens.

«Ce projet, les producteurs agricoles l’attendaient depuis longtemps. Ils trouvaient ça désolant d’envoyer ces plastiques au site d’enfouissement à défaut d’autres alternatives», précise-t-il.

Rachel Mahannah, productrice agricole de Brigham et présidente du comité agroalimentaire du CLD de Brome-Missisquoi, ne s’est pas fait prier pour répondre à l’invitation des instigateurs de la collecte. Elle a d’ailleurs été la toute première à rapporter des sacs de plastiques agricoles au site de récupération de la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles.

«J’y vais de façon régulière depuis le début de juillet. Les employés de la Régie me connaissent maintenant par mon nom», indique-t-elle, de façon imagée.

Objectifs du projet

Le Québec produit 11 000 tonnes de plastiques agricoles bon an, mal an. Près de la moitié de ce plastique est utilisée pour la conservation de l’ensilage et l’emballage du foin. Dans Brome-Missisquoi, les agriculteurs utilisent 400 tonnes de ce matériau.

«Une trentaine d’agriculteurs participent déjà à la collecte et les résultats sont prometteurs. En deux mois et demi, les efforts de ces producteurs, conjugués à ceux des propriétaires d’Équipements JLD Laguë (Pike River), de BMR Matériaux de construction (Sutton) et des responsables de la Régie intermunicipale (Cowansville) , ont permis de détourner de l’enfouissement près de 11 tonnes de plastiques», signale Valérie Nantais-Martin, conseillère en gestion des matières résiduelles à la MRC.

Les projets-pilotes menés par AgriRÉCUP dans Brome-Missisquoi et dans d’autres régions du Québec permettront de jeter les bases d’un système de collecte permanent à la grandeur de la province.

«Cette démarche nous permettra notamment de voir comment les producteurs gèrent les matières plastiques après usage, d’évaluer l’efficacité des méthodes de collecte et de calculer les coûts de récupération des emballages», résume, Christine Lajeunesse, directrice d’AgriRÉCUP pour l’est du Canada.

Les représentants des entreprises de Brome-Missisquoi offrant un point de collecte s’entendent pour dire que les participants collaborent de belle façon.

«Une quinzaine de producteurs ont déposé des sacs à notre point de collecte de Pike River à ce jour et tous respectent les consignes», indique Benoit Giroux, directeur des pièces à la succursale d’Équipements JLD Laguë de Pike River.

Les plastiques agricoles collectés dans les trois points de dépôt seront acheminés à la cimenterie de Joliette pour y être valorisés.

«Deux entreprises québécoises réalisent actuellement des essais afin de trouver une façon efficace de recycler cette matière», ajoute Mme Lajeunesse.

 

TROIS POINTS DE DÉPÔT

. Équipements JLD Laguë – Pike River

. BMR Matériaux de construction Sutton

. RIGMRBM – rang Saint-Joseph (Cowansville)

 

COLLECTE PAR APPORT VOLONTAIRE

. Le producteur passe prendre des rouleaux de 30 sacs dans l’un des trois points de dépôt;

. Le producteur prend soin de trier les plastiques par catégorie et s’assure qu’ils sont exempts de saletés avant de les placer dans des sacs transparents.

. Le producteur rapporte les sacs pleins aux points de collecte et fait provision de nouveaux sacs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires