Brome-Missisquoi: le projet anti-gaspillage alimentaire porte fruit

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Brome-Missisquoi: le projet anti-gaspillage alimentaire porte fruit
Les partenaires du projet antigaspillage. Élyse Cardinal, CLD de Brome-Missisquoi, Jean Valiquette, CAB de Farnham, et Marie-Hélène Plante, RLS La Pommeraie du CIUSSSE-CHUS de l’Estrie, sont entourés de Annie Boulanger, Cellule jeunes et famille de Brome-Missisquoi, Nathalia Guerrero Vélez, CAB de Cowansville, Valérie Marin, Centre Marguerite Dubois, Yves Barabé, CAB de Farnham, Sara Martinez, CAB de Cowansville, et Daphnée Poirier, CAB de Sutton. Absente de la photo: Marie-Josée Proteau, CAB de Bedford et environs. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

ALIMENTATION. Le projet anti-gaspillage développé par la Table en sécurité alimentaire de Brome-Missisquoi remplit ses promesses. En 2021, ce sont plus de 24 000 kilos de fruits et légumes frais et 55 000 kilos d’aliments invendus qui ont été récupérés pour être redistribués dans le réseau communautaire sous une forme ou sous une autre.

En plus d’avoir accès à des denrées non périssables, les usagers des banques alimentaires de Bedford, Farnham, Cowansville, Bromont et Sutton peuvent désormais s’approvisionner en produits frais tout au long de la saison estivale grâce à la générosité de 17 entreprises maraîchères de la région.

Une douzaine d’épiceries et de fournisseurs contribuent à nourrir les personnes et familles en contexte de vulnérabilité en mettant à leur disposition des denrées comestibles invendues.

Progrès significatifs

Le projet de réduction du gaspillage alimentaire de Brome-Missisquoi a vu le jour en 2016 et en est à sa septième année d’existence.

«En six ans, le nombre de producteurs maraîchers participants a été multiplié par six et la quantité de produits frais récupérés sur des fermes locales entre juillet et octobre a été multipliée par huit», précise Marie-Hélène Plante, organisatrice communautaire au RLS La Pommeraie et porte-parole de la Table en sécurité alimentaire de Brome-Missisquoi.

Des bénévoles passent prendre les paniers directement à la ferme et les redistribuent le même jour aux banques alimentaires de Farnham, Bedford, Cowansville, Bromont et Sutton.

«Nous faisons actuellement des démarches en vue de l’acquisition d’un véhicule pour le transport des fruits et légumes. Cet achat sera financé grâce à un don de 64 500 $ du gouvernement fédéral puisé à même le Fonds d’infrastructures», signale Jean Valiquette, directeur général du Centre d’action bénévole (CAB) de Farnham.

Transformation alimentaire

Trois organismes communautaires de Brome-Missisquoi, établis à Farnham, Cowansville et Bromont, se sont par ailleurs lancés dans la transformation alimentaire au cours des dernières années.

Les surplus de légumes, fruits, viandes et autres denrées comestibles sont désormais utilisés pour la préparation de pâtés, tourtières, soupes, sauces et autres mets préparés qui seront redistribués dans la communauté par l’entremise des banques alimentaires de la région.

«En 2021, plus de 15 000 kilos de produits transformés ont ainsi été offerts gratuitement aux personnes et familles en situation de vulnérabilité. Au-delà de 17 000 repas ont par ailleurs été servis durant la même période sur le territoire de Brome-Missisquoi», indique Mme Plante.

La Table en sécurité alimentaire estime que ces initiatives ont fait une différence pour plus de 5000 personnes de notre communauté tout en contribuant à réduire le gaspillage alimentaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires