Budget modéré à Pike River

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Budget modéré à Pike River
L’administration du maire Martin Bellefroid a multiplié les efforts pour ne pas pénaliser indûment les contribuables de Pike River avec l’entrée en vigueur du nouveau rôle triennal d’évaluation.

Les contribuables de Pike River s’en tirent assez bien malgré une augmentation moyenne de la valeur de leur propriété de l’ordre de 8,58 %. L’administration Bellefroid a en effet décidé d’abaisser le taux de taxe foncière de 0,82 $ à 0,74 $ du cent dollars d’évaluation afin de compenser l’entrée en vigueur du nouveau rôle triennal.

Les élus municipaux ont également choisi d’affecter les surplus accumulés des années 2011 (141 691 $) et 2012 (55 000 $) au budget de 2013 afin de ne pas trop augmenter la charge des payeurs de taxes.

Le propriétaire d’une résidence évaluée à 133 900 $ (120 600 $ en 2012) verra sa facture augmenter de 27 $. Ce dernier devra notamment débourser 990,86  $ (hausse de 1,94 $) pour la taxe foncière, 161 $ pour l’enlèvement des ordures (hausse de 19 $ $) et 49 $ pour la collecte des matières recyclables (hausse de 6 $).

Le compte de taxes pour une maison de 152 200 $ (129 400 $ en 2012) sera majoré de 90,20 $. Le propriétaire d’une maison de 279 300 $ (249 300 $ en 2012) paiera 47,56 $ de plus alors que l’occupant d’une résidence évaluée à 357 600 $ (318 400 $ en 2012) devra composer avec une augmentation de 60,36 $.

«La hausse moyenne de la valeur des immeubles résidentiels varie d’une catégorie à l’autre. Voilà pourquoi certains propriétaires s’en tirent à meilleur compte que leurs voisins et sont moins affectés par l’entrée en vigueur du nouveau rôle triennal d’évaluation», explique la directrice générale, Sonia Côté.

Dépenses en immobilisation

Après avoir consacré 693 559 $ en 2011 et 57 673 $ en 2012 à la réfection du rang Saint-Joseph (3 km) et du chemin du Moulin (moins d’un km), l’administration Bellefroid s’attaque cette année à la restauration du rang des Duquette (2,4 km). La contribution de la municipalité s’élèvera à 300 000 $ sur un projet total de 435 000 $. Une subvention du TECQ (taxe sur l’essence et contribution de Québec) permettra de combler la différence.

Pike River a investi des sommes importantes au cours des dernières années pour moderniser son hôtel de ville. La nouvelle fenestration a nécessité des investissements de plusieurs dizaines de milliers de dollars alors que l’aménagement d’une rampe d’accès en béton a coûté 46 000 $. La municipalité entend compléter la mise à niveau de cet édifice en 2013 avec la réfection de la toiture de tôle (peinture) au coût de 15 0000 $.

La mise en place d’une borne sèche coûtera 26 000 $ additionnels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires