Canada: 2 millions d’emplois perdus en avril

Par Godlove Kamwa
Canada: 2 millions d’emplois perdus en avril
(Photo : l'Avenir & Des Rivières-archives)

PANDÉMIE.  Cette perte record s’ajoute à plus d’un million d’emplois perdus en mars et faisant bondir le taux de chômage de 7,8 à 13% en un mois selon les données de Statistique Canada. Le Québec est la province la plus touchée.

Ces pertes d’emplois sont dues à la mise en place des mesures de protection de la santé publique, dont la fermeture des services non essentiels, pour ralentir la propagation de la COVID-19.

Elles ont fait perdre à l’économie nationale 1 993 800 emplois. Le taux de chômage serait de 17,8% si l’accumulation des données devait prendre en compte les personnes qui n’ont pas été considérées comme des chômeurs pour des raisons propres à la crise de la COVID-19, a indiqué l’agence fédérale.

D’autres experts s’attendaient en effet à une perte de 4 millions d’emplois en avril.

Selon Statistique Canada, l’ampleur de la baisse de l’emploi observée depuis février dépasse de loin les diminutions enregistrées au cours des ralentissements antérieurs du marché du travail. Par exemple, la récession de 1981-1982 a entraîné une baisse totale de l’emploi de -5,4 % au cours d’une période d’environ 17 mois.

Le chômage est au deuxième taux le plus élevé jamais enregistré après les 13,1% de 1982.

Le Québec: la province la plus touchée

Le taux de chômage est passé de 8,1% en mars à 17% en avril. Celui du mois dernier était déjà un record jamais atteint depuis 1976.

Les données de l’agence fédérale ont indiqué que la hausse du nombre de travailleurs temporairement suspendus a été proportionnellement plus élevée au Québec en même temps que le nombre de personnes inactives était proportionnellement plus faible.

L’agence a également noté que les femmes sont un peu plus touchées par la baisse de l’emploi que les hommes, soit une valeur -16,9 % contre -14,6 % à l’échelle nationale.

Le Canada totalise relativement 3 millions d’emplois perdus depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires