Catherine Lusson inaugure son local électoral de Cowansville

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Catherine Lusson inaugure son local électoral de Cowansville

La candidate du NPD

POLITIQUE. Même si elle fait ses premiers pas en politique active, la candidate néo-démocrate Catherine Lusson considère avoir une bonne idée des besoins et attentes des citoyens de Brome-Missisquoi pour avoir accompagné le député sortant à titre d’adjointe de comté.

«J’ai eu beaucoup d’espace pendant le mandat de Pierre Jacob et son absence pour problèmes de santé m’a fourni l’occasion d’être encore plus présente dans le milieu», indique la candidate du NPD.

Mme Lusson, une résidante de Bromont, a fait la navette entre les bureaux de Magog et de Cowansville pendant quatre ans. Une situation qui, dit-elle, lui a donné la chance de mieux connaître les particularités de chacune des parties du comté.

«J’aime le contact avec les gens… et c’est encore plus facile de les rejoindre comme candidate que comme adjointe d’un député», reconnait la principale intéressée.

Plusieurs invitations

Catherine Lusson a commencé à sillonner le comté dès le lendemain de son investiture, en avril dernier, et de façon plus marquée depuis le déclenchement de la campagne électorale. Ses affiches font également partie du paysage de Brome-Missisquoi depuis la mi-août.

«J’ai même fait un peu de porte-à-porte pendant les dernières semaines, mais je n’ai pas insisté, car les gens étaient en vacances», ajoute-t-elle.

La candidate néo-démocrate entend par ailleurs rencontrer les représentants de la Maison des jeunes de Farnham et les membres de la Table de concertation des aînés de l’Estrie dans les prochains jours. Elle a également confirmé sa présence au débat d’Écosphère le 27 septembre à Brome et au débat de la Chambre de commerce de Lac-Brome le 30 septembre à l’Auberge Lakeview.

«Un politicien doit être au service des citoyens, aller à leur rencontre, comprendre leurs besoins et attentes», insiste Mme Lusson.

La candidate de Brome-Missisquoi n’est pas peu fière de faire équipe avec Tom Mulcair.

«Nous avons LE leader pour défaire et remplacer Stephen Harper. Les gens reconnaissent en Tom Mulcair un homme d’expérience et un homme intègre», affirme-t-elle.

Enjeux de la campagne

Catherine Lusson laisse entendre que les citoyens de Brome-Missisquoi acceptent mal que les coupures du gouvernement conservateur dans le régime de l’Assurance-emploi.

«De nos jours, à peine 50 % des travailleurs qui cotisent au régime ont accès à des prestations. Ce n’est pas normal», insiste-t-elle.

Les gens, dit-elle, sont également inquiets au sujet du transport ferroviaire…

«Le gouvernement fédéral s’est traînés les pieds avant de mettre en place les recommandations du  Bureau de sécurité dans les transports (BST). Et, même s’il y a eu des améliorations depuis la tragédie de Lac-Mégantic, notre parti insiste toujours sur l’importance de tenir une enquête sur la sécurité ferroviaire», poursuit la candidate.

Mme Lusson endosse également la proposition du NPD de réduire le taux d’imposition des sociétés de 11 % à 9 %.

«Les PME sont responsables de plus de 80 % de toutes les nouvelles embauches du secteur privé au pays. Une baisse d’impôt leur permettrait de souffler et d’investir», explique-t-elle.

La candidate ajoute que le NPD s’est engagé à investir les sommes nécessaires pour attirer davantage de touristes américains.

«Brome-Missisquoi, avec ses deux lacs internationaux et ses quatre centres de ski, est un terreau fertile pour le tourisme et l’agrotourisme», prend-elle soin de rappeler.

Mme Lusson insiste aussi sur l’importance de préserver les petits postes de douanes à la frontière canado-américaine et de prolonger leurs heures d’ouverture.

«Beaucoup d’entrepreneurs de Brome-Missisquoi ont trouvé ça difficile», précise la candidate de 38 ans, en faisant référence aux coupures de service aux postes de Morses Line, East Pinnacle et Glen Sutton.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires