Centre multifonctionnel: Ange-Gardien approche la commission scolaire

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Centre multifonctionnel: Ange-Gardien approche la commission scolaire
L’école Jean XXIII

Séduit par le nouveau complexe municipal-scolaire de Saint-Pie et le soutien accordé par la Ville de Farnham au projet de construction d’un gymnase à l’école Saint-Romuald, le nouveau conseil municipal d’Ange-Gardien entreprend des discussions avec les autorités scolaires de son territoire dans l’espoir d’en arriver à une entente similaire.

«Nous avons approché la direction de l’école primaire Jean XXIII et les gens de la Commission scolaire des Hautes-Rivières (CSDHR) afin de vérifier leur intérêt pour la mise en commun d’infrastructures sportives et de loisirs. Lors de cette rencontre, les deux parties ont convenu d’évaluer leurs besoins respectifs et de se rencontrer à nouveau pour en discuter», résume le maire d’Ange-Gardien, Yvan Pinsonneault.

Ce dernier dit estime que la construction d’un centre multifonctionnel à frais partagés profiterait à la fois aux élèves et aux citoyens tout en permettant de réaliser des économies importantes.

«L’hôtel de ville s’accommode tant bien que mal de la présence des camps de jour durant la saison estivale. Le local du Club de l’âge d’or, attenant aux bureaux administratifs de la municipalité, suffit de plus en plus difficilement à la demande. La construction d’un nouvel édifice permettrait d’offrir à ces deux clientèles de nouvelles facilités», explique M. Pinsonneault.

Projet de partenariat

L’école Jean XXIII, située aux abords de l’hôtel de ville, doit composer avec une importante hausse de clientèle. L’arrivée de nouvelles familles sur le territoire d’Ange-Gardien crée une pression sur l’établissement et la situation ne semble pas en voie de se rétablir, bien au contraire. Les prévisions du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) laissent entrevoir une hausse de 68 élèves sur cinq ans (de 2013-2014 à 2017-2018).

Selon le maire Pinsonneault, la construction d’un centre multifonctionnel municipal-scolaire permettrait à l’école de relocaliser son gymnase et contribuerait du même coup à libérer de l’espace pour les salles de cours.

«En échange d’une aide financière pour la construction du centre multifonctionnel, les citoyens pourraient être autorisés à utiliser les équipements du nouveau gymnase en dehors des heures de classe, soit le soir et le week-end», laisse entendre le maire d’Ange-Gardien.

Au dire de ce dernier, les projets de partenariat entre le monde municipal et le milieu scolaire ont présentement la cote auprès du gouvernement du Québec.

Terrain de la rue Saint-Georges

Aux yeux du maire Pinsonneault, le projet de centre multifonctionnel municipal-scolaire constitue une alternative intéressante au projet de construction d’un centre communautaire mis de l’avant par l’administration d’Odette Ménard durant le mandat 2009-2013.

«Le projet de l’ancienne mairesse était loin de faire l’unanimité, tant au conseil municipal qu’au sein de la population. Nous avons donc décidé de conserver le terrain de la rue Saint-Georges jusqu’à nouvel ordre, tout en abandonnant l’idée d’y construire un bâtiment», précise le nouveau maire.

La municipalité d’Ange-Gardien a par ailleurs décidé de retirer son appui financier au projet de parc écologique du lac Bleu et entend utiliser à d’autre fins les sommes allouées par le Fonds du pacte rural de la MRC de Rouville en guise de soutien à ce projet.

«Nous avons jusqu’au 31 mars prochain pour soumettre un projet de remplacement au Fonds du pacte rural. Le projet retenu par le conseil sera soumis à une consultation publique», ajoute M. Pinsonneault.

Le directeur général de la MRC, Rosaire Marcil, confirme que la municipalité d’Ange-Gardien a toujours droit à un montant minimal de 50 000 $ pour la réalisation d’un projet d’intérêt local.

«Les autres municipalités se sont déjà prévalues des sommes qui leur étaient allouées dans l’enveloppe du Fonds du pacte rural 2007-2014. Saint-Mathias vient tout juste de confirmer son intention d’utiliser le montant qui lui revient pour l’aménagement d’un centre communautaire», précise-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires