Chantal Tremblay sera candidate du Parti libéral dans Iberville

Photo de Louise Bedard
Par Louise Bedard
Chantal Tremblay sera candidate du Parti libéral dans Iberville
Chantal Tremblay entreprend dès à présent sa campagne pour se faire élire dans le comté d'Iberville.

Chantal Tremblay, 48 ans, avocate de formation travaillant dans le domaine de la gestion des ressources humaines, défendra les couleurs du Parti libéral du Québec dans le comté d’Iberville aux prochaines élections.

Seule en lice pour l’investiture, son choix sera confirmé lors d’une assemblée qui se tiendra le dimanche 9 février, à 15 heures, au Domaine des Petits fruits.

Les orateurs invités seront Stéphane Billette, député de Huntingdon et président de la prochaine campagne électorale du PLQ, et Pierre Paradis, député de Brome-Missisquoi et conseiller du président de la campagne.

Feuille de route

Mme Tremblay est la fille de Jacques Tremblay, propriétaire des entreprises Tremcar, qui a été député libéral de 1985 à 1989, sous le gouvernement de Robert Bourassa.

Elle a travaillé à la campagne de son père en 1985. Elle a été candidate dans le comté de Mille-Îles, en 1994, alors que Daniel Johnson était à la tête des troupes libérales.

Mme Tremblay est depuis juin 2008 directrice régionale des ressources humaines de la compagnie Sel Windsor et à ce titre, elle parcourt le Canada. Elle a aussi travaillé pour Sécurité Kolossal, Loto-Québec, Volvorine Tube, Industrie d’acier inoxydable et Technova Tremcar.

Elle est mère de deux enfants âgés de 21 et 20 ans.

Implication

La situation politique actuelle est loin de la décourager, au contraire, affirme-t-elle. Son implication en politique se situe dans la continuité de son parcours professionnel, explique-t-elle. La politique lui apparaît comme un moyen d’avoir un impact positif sur la vie des gens et sur l’économie.

Dans une lettre adressée à ses concitoyens du comté d’Iberville, Mme Tremblay fait état notamment de ses préoccupations pour la formation de la main-d’oeuvre qualifiée. Elle se dit aussi fortement interpellée par la cause du Dr Julien venant en aide aux enfants démunis. Tout comme elle mentionne que l’éducation est pour elle une priorité afin d’offrir la chance à chaque jeune de découvrir sa passion et de combattre ainsi les effets néfastes du décrochage scolaire qui mène à la pauvreté. En entrevue, elle place aussi l’agriculture en tête de liste de ses préoccupations.

«Je crois pouvoir représenter le renouveau primé par le Parti libéral du Québec avec M. Philippe Couillard. J’apporte mon expérience, ma passion des gens, une vision économique et ma génétique familiale: cette génétique en est une d’action et de réalisations,» fait-elle valoir aussi à ses concitoyens.

Mme Tremblay se décrit comme une femme près des gens qui accorde une grande importance aux relations humaines. Elle a déjà entrepris des rencontres dans la circonscription et compte les multiplier dès le lendemain de sa nomination comme candidate. Son organisation a effectué un blitz pour renouveler le membership du parti. Elle déclare avoir aussi l’appui des libéraux de longue date.

Que des élections soient déclenchées ou pas dans les prochaines semaines, elle sera en congé sans solde et travaillera de façon très active à sa campagne, indique-t-elle.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires