Cinquante ans en affaires pour Denis Riel

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Cinquante ans en affaires pour Denis Riel
Denis Riel a trouvé le temps de s’impliquer au sein de sa communauté malgré ses nombreuses occupations. (Photo : Archives)

PERSONNALITÉ DE 2021. Tout le monde connaît Denis Riel, mais la plupart des gens ignorent de quelle façon et dans quelles circonstances ce commerçant s’est lancé en affaires il y a maintenant un demi-siècle. L’Avenir & Des Rivières vous propose aujourd’hui un petit retour dans le temps.

Tout a commencé en 1972 quand Denis Riel et Robert Tarte se sont associés pour acheter l’inventaire de Roger Sorel et ouvrir un magasin à l’angle des rues Principale et Saint-Jean, à Farnham. L’établissement s’appelait tout simplement… Riel & Tarte!

Un pari d’autant plus risqué que les magasins de meubles étaient nombreux à l’époque. Farnham en comptait cinq, Cowansville quatre et Bedford trois.

M. Riel tient également à souligner l’importance de sa rencontre de 1973 avec J.A. Robert, électricien de profession et propriétaire d’un magasin d’électroménagers. Celui-ci disposait d’un inventaire de 75 000 $ à 100 00 $ dont il voulait se départir.

«M. Robert m’a dit: prends l’inventaire, tu me payeras les articles quand tu les auras vendus. Il m’a fait confiance et notre entente s’est conclue sans contrat formel, par une simple poignée de main. Ça m’a littéralement mis au monde car j’ai hérité de sa clientèle, principalement composée de producteurs agricoles d’Ange-Gardien et de Saint-Paul-d’Abbotsford», résume Denis Riel.

Employés et clients

Notre interlocuteur attribue également une bonne part de ses succès à sa conjointe Claire, aujourd’hui décédée, et à leurs deux enfants, Jean-François et Marie-Claude.

«Claire a toujours été là à mes côtés et s’est montrée très avant-gardiste au niveau de la décoration de nos magasins. C’est également elle qui a eu l’idée de relocaliser notre premier magasin sur un terrain de la rue Saint-Paul acheté d’Isidore Barabé. Le déménagement a eu lieu en 1976, quatre ans après mes débuts en affaires et deux ans après le rachat des parts de mon partenaire», indique-t-il.

Denis Riel insiste par ailleurs sur la complicité et le sens de l’engagement des membres de son personnel.

«Nos employés travaillaient 50, 55 heures par semaine et restaient au magasin après la fermeture du magasin pour prendre une bière avec nous. Certains d’entre eux repassaient même au magasin en soirée comme s’il s’agissait de leur propre entreprise», raconte-t-il.

L’homme d’affaires ajoute que sa clientèle de Farnham et des alentours (Granby, Cowansville, Sutton, Ange-Gardien, Saint-Brigide-d’Iberville, etc.) l’a toujours soutenu. «Je rentrais au magasin, le matin, et j’avais hâte de rencontrer mes clients. Je ne dirai jamais assez à quel point je leur suis redevable», ajoute celui que certains avaient surnommé le Petit Germain, en référence à Germain Larivière.

De l’audace

Denis Riel n’a jamais hésité à sortir des sentiers battus.

Son magasin a notamment été le premier établissement sans fumée de Farnham (1976). Il a également été l’un des premiers de la région à se doter d’une cafétéria, d’un club de location vidéo et à organiser des activités à l’intention de sa clientèle (cours de cuisson aux micro-ondes, formation sur l’utilisation d’une caméra VHS, etc.)

Meubles Denis Riel a par ailleurs choisi de miser sur la publicité et d’embaucher un porte-parole connu, à la fin des années 70, alors que plusieurs de ses concurrents n’en voyaient pas l’utilité.

«Ma première campagne publicitaire avec CHLT-TV m’a coûté 6000 $ et ma première campagne multimédias (radio, télé, journaux) 25 000 $. On a fini par dépenser 1 M$ en publicité et en circulaires, plusieurs années plus tard, pour nos magasins de Farnham et de Saint-Jean-sur-Richelieu», signale le fondateur.

L’association de Meubles Denis Riel avec le comédien Jacques Thisdale, pendant une quinzaine d’années, a également été très fructueuse.

«Il nous a rendu célèbres avec sa fameuse expression: Près de chez vous, à Farnham. À l’époque, on doublait notre chiffre d’affaires d’une année à l’autre», poursuit M. Riel.

Le Groupe Riel a poursuivi son expansion avec l’implantation du Club Avantage (1985), l’ouverture d’une usine de meubles en Guinée avec l’ACDI (1990), l’acquisition d’Ameublement Éthier et Frères à Saint-Jean-sur-Richelieu (2002), l’ouverture de Meubles Ashley à Saint-Hubert (2008) et l’ouverture de Meubles Ashley à Sherbrooke (2010).

La famille a fini par se départir de la plupart de ses magasins, devenus trop grands à une époque où beaucoup de consommateurs privilégient les achats en ligne, pour ne conserver que deux établissements. Un premier à Farnham et un autre à Saint-Jean-sur-Richelieu, opérant sous la bannière Meubles & Davantage.

«Aucun employé, ni aucun fournisseur n’a perdu d’argent avec nous», prend-il soin de rappeler, en faisant référence à la fermeture de ces magasins.

Engagement

Malgré ses nombreuses occupations, Denis Riel a trouvé le temps de s’impliquer au sein de sa communauté en agissant à titre de président de la Chambre de commerce de Farnham, du Club des Lions de Farnham, des Foyers Farnham, de l’Expo-Farnham, du Festiblues, de l’Association des Townshippers (premier francophone) et du tournoi de golf annuel de l’école Massey-Vanier. Il a aussi siégé au conseil d’administration de l’Hôpital BMP et de l’organisme Au Diapason.

Ses contacts avec les Nordiques, les Canadiens et les Alouettes de Montréal ont également permis à Farnham d’accueillir plusieurs joueurs de ces trois organisations sportives à diverses occasions (tournoi de golf, tournoi de hockey, partie de balle, parade au centre-ville, visite des Foyers Farnham, etc.). Des athlètes de renom tels que Chantal Petitclerc et André Viger ont par ailleurs pris part aux soupers-conférences du Club des Lions dont M. Riel était l’un des membres les plus actifs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Bisson
Lise Bisson
6 mois

Salut Denis, on a fait note Ecole primaire ensemble..meme a un Jeune age et teenager tu a toujours ete tres sympatique..congrats pour ton succes…Je demeure a Sudbury en ontario..