COVID-19: la Ville de Farnham implante un service de livraison pour les aînés

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19: la Ville de Farnham implante un service de livraison pour les aînés
Des bénévoles assureront la livraison des commandes des supermarchés IGA et Metro (notre photo) aux personnes infectées par le coronavirus ou âgées de 70 ans et plus. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

SANTÉ. Les autorités municipales de Farnham ont mis au point un ingénieux système de livraison, en collaboration avec le Centre d’action bénévole (CAB), le supermarché IGA et le marché Metro Plouffe, afin de permettre aux aînés de 70 ans et plus, de même qu’aux personnes infectées par le coronavirus, de faire provision de denrées alimentaires sans avoir à sortir de chez eux.

«Lors d’une discussion avec ma collègue Sylvie Ouellette, du conseil municipal, nous avons décidé de nous prévaloir de l’offre du directeur du CAB, Jean Valiquette, qui se disait prêt à mettre son équipe de bénévoles au service de la communauté pour l’aider à traverser la crise», résume le maire, Patrick Melchior.

Des représentants de toutes les parties concernées (Ville, CAB, marchés d’alimentation) se sont réunis, cet après-midi aux locaux de l’organisme, pour jeter les bases du service de livraison.

«C’est tout nouveau et, à ma connaissance, ça ne se fait nulle part ailleurs», ajoute le maire.

Procédure

Les personnes admissibles devront passer leur commande par téléphone au IGA (450-293-4210) ou au Metro (450-293-3123) où des employés s’occuperont de préparer les paniers d’épicerie que des bénévoles du CAB iront livrer au domicile des clients.

«Le montant minimum de la commande a été fixé à 40 $ et le montant maximum, à 150 $. À la demande des commerçants, le nombre maximum d’exemplaires d’un même produit est limité à deux. Le tabac est par ailleurs exclu de la liste des articles qu’un client peut commander», indique M. Melchior.

Ce dernier précise que le service de livraison sera gratuit, mais réservé exclusivement aux personnes infectées ou âgées de 70 ans et plus. Une procédure spéciale est prévue pour les gens ayant contracté le coronavirus qui devront aviser le supermarché de leur état afin que des précautions soient prises pour éviter la propagation de la maladie.

«Le bénévole frappera à la porte du client malade et lui demandera de s’éloigner de deux mètres pendant qu’il dépose le panier de denrées. Le client devra payer comptant et glisser le montant exact de la commande dans une enveloppe. Le bénévole ne touchera pas l’argent et ne remettra pas le change», résume le maire de Farnham.

Le service de livraison sera disponible du lundi au vendredi, de 10h à 16h, et prendra effet le mardi 17 mars.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lavoie Claude
Lavoie Claude
2 années

Excellente initiative , bravo à vous! 👍

Jacqueline pelletier
Jacqueline pelletier
2 années

tres tres belle initiative.
si on peut copier votre idee ca peut faire toute la difference

D.Romeo
D.Romeo
2 années

Belle initiative de ces deux IGA & Métro chapeau votre exemple devrait se propager pour l’ensemble du Québec
Merci à vous

Cécile Rochette
Cécile Rochette
2 années

J’espère que cela se fera aussi dans la ville de Québec et ailleurs…c’est tellement une bonne initiative!

François Quenneville
François Quenneville
2 années

Félicitations. La municipalité de Chertsey met en place la même procédure en partenariat avec notre marché Provigo Desrochers.