COVID-19: urgent besoin de renfort aux Résidences Magenta

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
COVID-19:  urgent besoin de renfort aux Résidences Magenta
La RPA Les Résidences Magenta est aux prises avec une importante éclosion de COVID-19. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Claude Hébert)

SANTÉ. Aux prises avec une éclosion  de COVID-19 depuis le 29 mars dernier, la RPA Les Résidences Magenta est toujours à la recherche de personnes ayant les qualifications nécessaires pour administrer des soins, de l’insuline et des médicaments (compétence 7).

«Nous avons un besoin urgent de trois personnes ayant ce type de formation pour alléger le fardeau des membres de notre personnel et aider à garantir le bien-être de nos résidents», indique Patricia Piette, directrice générale de cette résidence privée pour aînés ayant pignon sur rue à Farnham.

État de la situation

La porte-parole de l’établissement se fait rassurante et précise que les locataires vont bien, mis à part de légers symptômes s’apparentant à un rhume.

«Les 25 résidents ayant contracté la COVID-19 sont en isolement et reçoivent leur repas à leur logement alors que 30 autres prennent toujours leur repas à la salle à manger. Nous avons par ailleurs demandé aux quinze personnes qui disposent d’une cuisinière dans leur logement de bien vouloir se faire à manger chez eux afin d’aider à ralentir la propagation du virus dans l’établissement», ajoute la directrice générale.

Les bains sont suspendus depuis plusieurs jours, la préposée aux bénéficiaires offrant ce service devant actuellement travailler sur le plancher en raison d’un manque de main-d’œuvre.

Si les locataires se portent relativement bien compte tenu des circonstances, il en va tout autrement pour le personnel qui tombe au combat jour après jour.

«On doit présentement composer avec l’absence de cinq préposées et d’une employée de cuisine. Voilà pourquoi nous nous avons besoin de renfort pour combler les postes occupés par le personnel ayant contracté la maladie», poursuit Mme Piette.

Aux dernières nouvelles, une personne ayant les qualifications requises avait déjà fait part de ses disponibilités à la direction de l’établissement, mais il manquerait toujours deux paires de bras additionnelles.

«La préposée aux bains devrait pouvoir reprendre sa tâche régulière dès que nous aurons du renfort», ajoute Mme Piette.

Démarches des autorités

Le maire de Farnham, Patrick Melchior, a profité de la séance mensuelle du conseil municipal, tenue hier soir en présentiel, pour informer la population des besoins criants des Résidences Magenta.

Ce dernier a par ailleurs accordé une entrevue à Radio-Canada Estrie, plus tôt ce matin, afin de faire le point sur la situation qui prévaut à la RPA du boulevard Magenta.

«Je suis en contact sur une base régulière avec Johanne Gauvin, du bureau de la députée Isabelle Charest, afin de voir de quelle façon on pourrait contribuer à alléger le fardeau du personnel en place. D’après ce que j’ai pu apprendre, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a été contacté, mais aurait laissé savoir qu’il ne dispose pas des effectifs nécessaires pour apporter de l’aide directe», précise M. Melchior.

Félix Massé, conseiller en communication au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, signale que son organisation utilise tous les leviers à sa disposition afin de soutenir les Résidences Magenta.

«Les mesures déployées par le CIUSSS prennent les formes suivantes: soutien d’un ASSS et d’un aide de services pour assurer le maintien de l’offre de services aux résidents, sollicitation d’agences pour obtenir de la main-d’œuvre indépendante et soutien financier à la RPA concernant les frais engendrés par la COVID-19», résume-t-il.

Maryse Dubois, attaché de presse d’Isabelle Charest, indique que la députée provinciale de Brome-Missisquoi est préoccupée par la situation. Elle ajoute que les responsables de son bureau ont contacté la gestionnaire des Résidences Magenta afin d’avoir un état de situation et de valider l’état de santé des résidents.

«Nous avons aussi fait les liens avec le CIUSSS afin de demander si des ressources pouvaient être mobilisées pour soutenir Mme Piette dans la gestion de cette éclosion. Nous suivons la situation de près et entendons garder contact avec le CIUSSS, le maire de Farnham et la directrice générale de l’établissement», indique Mme Dubois.

Cette dernière laisse également entendre qu’une rencontre est prévue, aujourd’hui en après-midi, entre le CIUSSSE et la gestionnaire des Résidences Magenta.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires