Cowansville : les cols bleus rejettent les offres de la Ville

Les cols bleus de Cowansville, qui ont rejeté mercredi dernier, les dernières offres de la Ville, se préparent à déclencher des moyens de pression et songent même à une grève générale.

 

C’est lors d’une assemblée générale que les membres du Syndicat des salariés cols bleus de Cowansville (affilié à la CSD) ont rejeté à 96 % l’entente proposée par leur employeur.

 

«Le rejet massif des offres patronales est, en grande partie, relié à trois points majeurs : l’employeur demande une convention collective d’une durée d’un an, le refus de l’employeur de reconnaître le droit à l’ancienneté, l’instauration de l’horaire de fin de semaine», mentionne le conseiller syndical Bernard Cournoyer, par voie de communiqué.

 

Ce dernier ajoute que ce serait illogique d’accepter une convention d’une durée aussi courte, car le processus de négociation serait à recommencer d’ici l’échéance de l’entente actuelle, soit en décembre prochain.

 

«L’employeur veut également instaurer l’horaire de fin de semaine, alors que nous pensons que le mécanisme de couverture des heures de fin de semaine qui est présentement en place a très bien fait ses preuves dans le passé», souligne M. Cournoyer.

 

«Finalement, nous sommes très déçus par le fait que l’employeur refuse toujours de reconnaître des travailleurs qui sont au service de la ville depuis trois à cinq ans, et ce, même si ces travailleurs ont un horaire permanent», conclut-il.

 

Joint par téléphone ce matin, le porte-parole syndical affirme avoir bon espoir que les deux parties puissent se rapprocher d’une entente prochainement.

 

«Nous défendons nos droits, mais les négociations se poursuivront dans les prochains jours. On demeure ouvert aux discussions», a-t-il confié, réaffirmant toutefois l’importance des points en litige pour les syndiqués.

 

Suivez Cowansville.enregion.ca et Le Guide pour suivre la suite de ce dossier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires