De nouvelles primes salariales dans le réseau de la santé

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
De nouvelles primes salariales dans le réseau de la santé
Le premier ministre François Legault. (Photo : Gracieuseté)

COVID-19. En compagnie de Christian Dubé, le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, François Legault a annoncé une prime mensuelle de 1000$ pour certains employés à temps plein du réseau de la santé.

«La situation demeure inquiétante dans plusieurs milieux d’hébergement de soins pour personnes âgées de même que dans certains centres hospitaliers de la grande région de Montréal. Le gouvernement estime nécessaire de bonifier immédiatement la rémunération du personnel afin d’encourager le travail à temps plein, mais aussi de favoriser la rétention», souligne Christian Dubé en précisant que 50% des travailleurs du réseau sont à temps partiel. «C’est quand même intéressant. Pour un préposé aux bénéficiaires, c’est à peu près de 30% du salaire», ajoute le premier ministre.

La mesure d’un coût de 70 millions de dollars par mois accordera 100$ par semaine à tous les salariés accomplissant une prestation de travail à temps plein dans les CHSLD. La bonification immédiate s’applique à toutes les catégories d’emploi ainsi que toutes les régions. «Nous ajoutons à cela des primes pour ceux qui travailleront à temps plein dans un CHSLD que l’on peut dire infecté…», ajoute le ministre. Au total, les primes peuvent attendre 1000$ par mois. Les mêmes mesures salariales seront appliquées dans les centres hospitaliers dans les zones chaudes.

Rappelons que depuis le début de la pandémie, le gouvernement québécois offre des primes de 4% et de 8% aux travailleurs de la santé.

Par ailleurs, considérant que la contagion n’est pas encore sous contrôle et que le personnel manque dans le réseau de la santé du Grand Montréal, François Legault  y reporte l’ouverture des commerces, des écoles et des garderies d’une semaine, soit le 25 mai. «Si, et seulement si, la situation s’améliore du côté du personnel», indique le premier ministre.

De son côté, Horacio Arruda précise que le gardiennage d’enfants pour les 70 ans et moins est maintenant possible.

Notons que le Québec, en date du 7 mai, compte maintenant 2631 (+ 121) décès de reliés à la pandémie. Pour l’ensemble du territoire, le total de cas se situe à 35238 (+ 911). Le nombre d’hospitalisations se chiffre désormais à 1836 (- 4), dont 224 (+ 11) aux soins intensifs. 91% des victimes avaient plus de 70%.

 

Cas par région

01 – Bas-Saint-Laurent 36
02 – Saguenay – Lac-Saint-Jean 299
03 – Capitale-Nationale 1 008
04 – Mauricie-et-Centre-du-Québec 1 450
05 – Estrie 885
06 – Montréal 17 918
07 – Outaouais 322
08 – Abitibi-Témiscamingue 152
09 – Côte-Nord 113
10 – Nord-du-Québec 8
11 – Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 171
12 – Chaudière-Appalaches 416
13 – Laval 3 822
14 – Lanaudière 2 697
15 – Laurentides 1 660
16 – Montérégie 4 252
17 – Nunavik 16
18 – Terres-Cries-de-la-Baie-James 10
Hors Québec 1
Région à déterminer 2
Total 35 238

 

Nombre de décès par région

01 – Bas-Saint-Laurent 1
02 – Saguenay – Lac-Saint-Jean 26
03 – Capitale-Nationale 69
04 – Mauricie-et-Centre-du-Québec 115
05 – Estrie 25
06 – Montréal 1 666
07 – Outaouais 5
08 – Abitibi-Témiscamingue 3
09 – Côte-Nord 0
10 – Nord-du-Québec 0
11 – Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine 8
12 – Chaudière-Appalaches 8
13 – Laval 342
14 – Lanaudière 108
15 – Laurentides 58
16 – Montérégie 197
17 – Nunavik 0
18 – Terres-Cries-de-la-Baie-James 0
Hors Québec 0
Région à déterminer 0
Total 2 631

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires