Décès de Gilbert Beaulieu à 74 ans

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Décès de Gilbert Beaulieu à 74 ans
Gilbert Beaulieu

Les Farnhamiens apprenaient hier le départ de Gilbert Beaulieu, président fondateur de la Société d’histoire et de généalogie de Farnham. Il est décédé subitement, le 8 février dernier, à l’âge de 74 ans.

Gilbert Beaulieu a vu le jour à Farnham, puis a vécu et travaillé à Montréal pendant nombre d’années, avant de réintégrer son patelin d’origine au début des années 80.

Cet homme de lettres a notamment œuvré à titre d’enseignant au primaire et au secondaire, journaliste à la pige pour diverses publications locales et éditeur de nombreux bulletins scolaires, municipaux, d’entreprises et associations. Il a également agi comme animateur communautaire et réserviste au sein des Forces armées canadiennes, en plus de donner de la formation en matière de compostage.

M.Beaulieu s’est par ailleurs impliqué bénévolement au sein de divers organismes de Farnham et des environs. Membre actif du Comité du patrimoine, il a notamment contribué à l’organisation du Jour du patrimoine de 2005 à 2012 et collaboré à la rédaction des textes apparaissant sur les plaques du circuit patrimonial, de 2007 à 2013, en relève à Alban Berthiaume.

«Gilbert avait déjà commencé à travailler à la préparation du Jour du patrimoine 2014 qui viendra souligner le centenaire du collège Saint-Romuald. Il était plus d’un an en avance sur tous les autres membres de notre équipe», signale la présidente du comité organisateur, Micheline Lamarche.

Le septuagénaire vouait également un grand intérêt à la généalogie et a notamment fondé l’Association des descendants de Pierre Hudon, dit Beaulieu.

Plusieurs organismes locaux ont par ailleurs bénéficié de son implication bénévole. Action Plus Brome-Missisquoi, la Légion royale canadienne de Farnham (secrétaire) et la Pastorale sociale de la paroisse Saint-Romuald (trésorier de la soupe populaire) font tous partie de sa feuille de route.

Il en va de même pour diverses associations environnementales et culturelles locales, régionales et nationales.

«Gilbert a fait bénéficier de sa grande générosité nombre d’organismes, juste pour qu’après son passage, le monde soit meilleur», ajoute Mme Lamarche.

Les Farnhamiens pourront rendre un dernier hommage à Gilbert Beaulieu, le samedi 23 février, dès 9 heures, au salon funéraire Désourdy de Farnham. Une liturgie de la parole suivra, à 11 heures, au même endroit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires