Décès de Jean-Claude Plouffe: Farnham perd l’un de ses grands bâtisseurs

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Décès de Jean-Claude Plouffe: Farnham perd l’un de ses grands bâtisseurs
Jean-Claude Plouffe, fondateur du groupe Metro Plouffe, entouré de ses fils Daniel et Patrick. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

AFFAIRES. Les Farnhamiens apprenaient récemment le décès de Jean-Claude Plouffe, président fondateur des supermarché Metro de Farnham et de Bedford.

Ce grand bâtisseur a rendu l’âme, quelques jours avant Noël, au CHSLD Les Foyers Farnham. Il avait 92 ans.

Débuts

Jean-Claude Plouffe, un boucher de profession, s’est lancé en affaires en 1955 en se portant acquéreur de l’épicerie de quartier située au 46 de la rue Saint-Pierre, à Farnham. Le commerce comptait alors deux employés et occupait une superficie de 1600 pi2.

Le marché d’alimentation a été agrandi à deux reprises, en 1960 et en 1965, avant de déplacer sa façade sur la rue Meigs en 1971. L’adhésion à la bannière Metro date de la même époque.

Dix ans plus tard, M. Plouffe et son épouse, Luce Ménard, relèvent un nouveau défi avec la construction d’une nouvelle bâtisse de 20 420 pi2. Le commerce compte alors une soixantaine d’employés.

Le supermarché Metro fera peau neuve en 1999 puis de nouveau en 2016 avec un agrandissement de 8000 pi2, du côté nord du bâtiment, au coût de 6 M$.

Les fils du fondateur, Patrick et Daniel, intègreront les rangs de l’entreprise familiale dès leur tout jeune âge avant d’en assumer les commandes à part entière au moment de la retraite de leur paternel.

Acquisitions

Ces bâtisseurs dans l’âme ont saisi plusieurs opportunités d’affaires au fil des ans avec l’acquisition des marchés d’alimentation Metro de Bedford (1985), de Magog et d’Omerville (1993), de Rock Forest (milieu des années 2000), de Granby et de Bromont (2011), puis de Sherbrooke (2018).

L’entreprise familiale compte aujourd’hui huit magasins et emploie plus de 850 personnes à la grandeur de l’Estrie.

Les supermarchés Plouffe se démarquent par ailleurs sur la scène nationale depuis plusieurs décennies en accumulant les honneurs au gala annuel de la Fédération canadienne des épiciers indépendants.

Implication

L’entreprise fondée par Jean-Claude Plouffe se fait également un devoir de s’impliquer au sein de la communauté en distribuant de nombreuses commandites dans plusieurs sphères d’activité.

Au cours de ses 68 ans d’existence, cette dernière a multiplié les dons en argent, en équipements et en nourriture à l’intention des jeunes et des gens du troisième âge.

Le marché Plouffe de Farnham est notamment associé de près à la Fondation Les Foyers Farnham dont il assume la commandite du souper au spaghetti annuel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fernand Emond de
Fernand Emond de
21 jours

Ce fut mon premier employeur a l âge de 13 ans a 15 ans une très bonne personne en 1965 Salut Jean Claude bon repos