Défaite amère pour Richard Leclerc dans Brome-Missisquoi

Par Julie Constantineau
Défaite amère pour Richard Leclerc dans Brome-Missisquoi
Richard Leclerc s’adresse à ses militants réunis à Cowansville.

Malgré une troisième tentative dans la circonscription de Brome-Missisquoi, le candidat du Parti Québécois Richard Leclerc, n’aura pas réussi à se faire élire. Ses 10 809 votes (25,26%), n’ont pas été suffisants pour vaincre le candidat libéral, Pierre Paradis, qui l’a emporté pour une dixième fois consécutive.

La soirée électorale s’amorçait tranquillement dans le local du Parti Québécois à Cowansville, quand RDI a annoncé devant les militants réunis «si la tendance se maintient le Parti Québécois formera le prochain gouvernement». La nouvelle a été accueillie par des applaudissements retenus. Les gens présents savaient que la partie n’était pas forcément gagnée dans Brome-Missisquoi. Des cris de joie ont tout de même fusé quand ils ont su que le Premier Ministre Jean Charest était en danger dans sa circonscription. «C’est tranquille à Sherbrooke», a lancé en riant un militant. Un peu plus tard, l’annonce de la probable réélection du libéral Pierre Paradis, tombait comme un couperet. «Encore Pierre Paradis, j’en reviens pas», a soupiré un homme déçu. Vers 21h15, Richard Leclerc arrivait au bureau électoral de Cowansville, sous les applaudissements. La déception se peignait sur son visage et celui de ses supporters qui lui ont prodigué de chaleureuses accolades et encouragements. «Dans notre cœur, tu as gagné», lui a glissé une dame à l’oreille.

Beaucoup d’émotion et de déception, donc, parmi les partisans présents à la soirée. «Je suis déçu parce que je sais que Richard est un candidat formidable et qu’il avait une équipe formidable. Brome-Missisquoi étant ce qu’elle est, c’était une tâche titanesque», a affirmé Jacques Landry, un bénévole présent sur place.

Le principal intéressé, lui, tirait tout de même des éléments positifs des résultats électoraux. «J’aurais préféré gagner. J’y ai mis toute ma conviction, mon travail et mon labeur. Malgré tout, j’ai fait mieux que la dernière fois en votes réels. Plus de gens ont voté pour moi. Ça signifie que j’ai réussi à gagner leur confiance et à faire sortir le vote. Je me rends compte que M. Paradis reste très populaire, il a été élu  pour la 10e fois. Ce n’est pas rien et je le félicite. Toutefois, j’ai un message pour lui. Pierre, respecte les gens, sois présent à l’Assemblée Nationale. Vas-y, travaille pour nous et fais-le avec plus de passion, surtout maintenant que Jean Charest n’a pas été réélu», a exprimé Richard Leclerc. Un peu plus tard, au sujet du gouvernement péquiste minoritaire, il ajoutait «On vient de décider de garder les pancartes, s’il y a des élections dans 10, 15 ou 20 mois, je serai là !»

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires