Des étudiants collaborent à l’enrichissement de la forêt du centre de la nature de Farnham

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Des étudiants collaborent à l’enrichissement de la forêt du centre de la nature de Farnham
Le géographe Charles Lussier enseigne les rudiments de la plantation d'arbres à un groupe d'élèves en présence de quelques collaborateurs. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Claude Hébert)

ENVIRONNEMENT. L’école secondaire Jean-Jacques-Bertrand (JJB) offre la chance aux élèves du cours Horizon écoscientifique de mettre leurs connaissances en pratique en participant à un projet de plantation dans leur patelin.

«Le projet consiste à planter 150 arbres feuillus sur une période de trois ans dans la forêt du centre de la nature de Farnham. En plus d’enrichir et de diversifier le boisé, cette initiative permettra de sensibiliser les jeunes au rôle de la forêt de feuillus dans l’écosystème et leur offrira l’occasion d’acquérir des techniques de travail sécuritaires», résume Marylyne Tremblay, enseignante en secondaire 1-2 et instigatrice du projet EFFORE.

La mise en terre des essences retenues (érable à sucre, chêne bicolore, chêne à gros fruits, chêne rouge, caryer cordiforme, bouleau jaune et micocoulier occidental) aura lieu au début du mois de mai 2022, 2023 et 2024. Un suivi de l’état de santé des arbres et divers travaux correctifs (redressement des piquets, vérification des toiles/spirales contre les rongeurs et les cerfs, remplacement des arbres morts, enlèvement des matériaux de protection en fin de projet) sont également prévus afin de garantir le succès de l’opération et sa conformité aux standards de qualité en foresterie.

«Les étudiants participent à la plantation en compagnie de deux employés de la Ville de Farnham et au suivi des travaux sous la supervision de Charles Lussier, géographe de formation et propriétaire de l’entreprise CLG-AGFOR. M. Lussier nous donne un sérieux coup de pouce au niveau de la planification et de la gestion du projet. Le personnel de la Municipalité est également mis à contribution pour les plans d’aménagement, la coordination des travaux et l’installation d’un panneau d’interprétation», signale l’enseignante responsable du cours Horizon écoscientifique.

Trois plantations annuelles

L’école JJB prévoit la mise en terre de 150 plants d’une hauteur de 50 à 100 cm dans trois zones distinctes situées dans la portion nord du centre de la nature. Ces travaux sont conformes au plan d’aménagement du site élaboré par la Ville de Farnham, actuelle propriétaire du parc.

Selon les responsables du projet, les nouveaux arbres devraient atteindre une hauteur de deux mètres et plus après trois, quatre ou cinq ans.

La mise en oeuvre du projet EFFORE nécessitera des investissements de l’ordre de 7000 $. Ces fonds serviront à financer l’achat et la livraison des arbres (1200 $), l’achat et la livraison du matériel de protection (2700 $), l’achat de l’équipement de plantation (900 $), la gestion du projet et la préparation des animations (2200$).

«Nous pouvons notamment compter sur l’appui financier de la Caisse Desjardins de la Pommeraie (3000 $), du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (2000 $) et de la députée Isabelle Charest (1000 $) pour la réalisation de ce projet», précise Mme Tremblay.

Il convient de rappeler que les étudiants de l’école JJB avaient collaboré, en 2020, à la plantation de 200 arbustes aux abords de l’étang du centre de la nature de Farnham, non loin de l’ancienne pépinière de la MRC de Brome-Missisquoi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires