Des investissements de 8 M$ en trois ans chez Armoires Cuisines Action

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Des investissements de 8 M$ en trois ans chez Armoires Cuisines Action
L’entreprise de Sainte-Sabine a procédé à l’automatisation de certains procédés pour accroître sa capacité de production. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

HABITATION. Armoires Cuisines Action a connu une croissance de 12 % en 2018 et de 30 % au cours des trois dernières années. Et elle s’attend à maintenir le rythme tout en se donnant les outils requis pour soutenir cette croissance.

Trente ans après sa fondation, le fabricant d’armoires de cuisine et de salle de bain de Sainte-Sabine a le vent dans les voiles et continue de faire sa place dans le monde de l’habitation.

L’entreprise a investi 8 M$ au cours des trois dernières années. Une partie de cette somme a été consacrée à l’agrandissement de son usine (10 000 pi2 additionnels) et à l’automatisation de ses procédés de fabrication alors qu’une autre partie a servi à financer l’ouverture de nouvelles salles de montre.

«Nous avons ouvert une succursale, en novembre dernier, à La Prairie, à la sortie 62 de l’autoroute 30 ouest. Il s’agissait de notre quatrième implantation après Saint-Jean-sur-Richelieu, Boucherville et Laval», indique le nouveau président, François Chaurette, qui a pris les commandes de l’entreprise, l’automne dernier, lors du départ à la retraite du fondateur Christian van Gennip.

Et Armoires Cuisines Action ne prévoit pas ralentir la cadence. L’entreprise entend rester un joueur dominant et accroître ses parts dans les marchés résidentiel et commercial.

«L’ouverture d’une succursale à Montréal est notamment envisagée, mais aucune décision n’a encore été prise à ce sujet. Pour l’instant, nous analysons le marché…», précise M. Chaurette.

Forte demande

Si Armoires Cuisines Action demeure un acteur de premier plan dans le secteur de la construction (condos, immeubles locatifs, édifices commerciaux), l’ouverture des quatre succursales en périphérie de Montréal a notamment permis à l’entreprise d’accentuer sa présence dans le marché résidentiel. La moitié de ses commandes provient désormais de ce secteur.

«Nous concevons, fabriquons, livrons et installons 100 000 caissons par an, soit l’équivalent de 8000 cuisines. Tout est fait sur mesure à partir de nos installations de Sainte-Sabine», signale M. Chaurette.

Avec une usine de 60 000 pi2 et des équipements à la fine pointe de la technologie, Armoires Cuisines Action envisage l’avenir avec optimisme.

«Le marché est encore très porteur et on ne voit pas de ralentissement à l’horizon dans le marché de la rénovation ni dans celui de la construction neuve», ajoute le président.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires