Dix jeunes de Farnham se joignent à la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Dix jeunes de Farnham se joignent à la Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif
Ouverture de la CIEC L’Escouade de Brome-Missisquoi en présence de Martine Roy, directrice générale et Jessica Bourdages, conseillère en développement des projets jeunesse au CJE Iberville-Saint-Jean, Jérôme Farand, coordonnateur et Sarah Charbonneau, présidente de la coopérative. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

JEUNESSE. Dix Farnhamiens de 13 à 15 ans auront l’occasion de se familiariser avec le mode de fonctionnement d’une coopérative au cours de la saison estivale tout en effectuant de menus travaux au sein de la collectivité.

La Coop d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) propose divers services d’entretien pour l’intérieur et l’extérieur (peinture, tonte de pelouse, désherbage, lavage de voiture, entretien de piscine, nettoyage des fenêtres, transport des sacs d’épicerie, promenade d’animaux, etc.).

Les participants s’occuperont également de la vente de petites gâteries (popcorn, grignotines, rafraîchissements) lors des projections en plein air du 22 juillet et du 5 août, au parc Israël-Larochelle. Ils serviront par ailleurs du popcorn lors du mardi show du 26 juillet au parc Conrad-Blain.

Tout citoyen désirant retenir les services d’un ou plusieurs membres de la Coop est invité à composer le 450-293-0923 ou à écrire à escouade.bromemissisquoi@gmail.com .

Une expérience enrichissante

En plus de s’initier au marché du travail, les jeunes coopérants bénéficieront de diverses formations (rédaction d’un curriculum vitae, préparation à l’entrevue, gestion des émotions, santé et sécurité au travail, harcèlement en milieu de travail, etc.) offertes par le Carrefour jeunesse emploi (CJE) d’Iberville-Saint-Jean.

Une visite au siège social de la Caisse Desjardins de la Pommeraie leur permettra également d’en apprendre un peu plus sur la gestion des avoirs, l’ouverture d’un compte d’épargne, les informations apparaissant sur un talon de paye.

«Les jeunes auront par ailleurs l’occasion de s’impliquer au sein de divers comités internes (comptabilité, ressources humaines, marketing et promotion) et de voir comment fonctionne un conseil d’administration. Autant d’apprentissages qui pourront leur être utiles dans le futur», signale Jérôme Farand, coordonnateur de la CIEC L’Escouade de Brome-Missisquoi.

Martine Roy, directrice générale du CJE d’Iberville-Saint-Jean, est également d’avis que le stage au sein d’une coop jeunesse constitue un bon investissement.

«Ça peut être quelques chose de marquant dans le cheminement professionnel d’un adolescent. Les jeunes coopérants doivent également se souvenir que le CJE sera toujours là pour eux après le stage. Il convient de rappeler que nos services s’adressent aux 35 ans et moins», précise Mme Roy.

Le maire de Farnham, Patrick Melchior, abonde dans le même sens.

«Vous êtes les décideurs de demain, des vecteurs de positivisme», lance-t-il, en s’adressant aux jeunes. «Le bagage de connaissances acquis durant l’été, vous allez l’apporter avec vous, avant de le transmettre à votre tour à la génération suivante.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires