École Jean XXIII: la CSDHR attend le feu vert de Québec

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
École Jean XXIII: la CSDHR attend le feu vert de Québec
La réalisation du projet permettra l'ajout de cinq classes et l'aménagement d'un gymnase double à l'école Jean XXIII d'Ange-Gardien.

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Hautes-Rivières (CSDHR) mène de front deux projets d’agrandissement. Un premier à l’école Jean XXIII d’Ange-Gardien et l’autre à l’école Saint-Vincent de Saint-Césaire.

«Nous avions un nombre d’élèves suffisamment élevés pour construire une nouvelle école, mais il nous a semblé plus judicieux d’agrandir deux établissements existants, histoire de maintenir les enfants dans leur milieu. Le ministère de l’Éducation a endossé notre raisonnement et semble disposé à soutenir financièrement les deux projets», indique le directeur des ressources matérielles à la CSDHR, François Bergeron.

Selon les prévisions du ministère, la population étudiante de niveau primaire devrait connaître une augmentation de l’ordre de 250 individus dans les cinq prochaines années dans la sous-région Ange-Gardien (70 de plus), Saint-Paul-d’Abbotsford (25 à 27 de plus) et Saint-Césaire (170 de plus).

Projet Ange-Gardien

À l’école Jean XXIII, on prévoit un agrandissement de 1 300 m<V>2<V> sur deux niveaux de plancher.

La réalisation du projet permettra l’ajout de cinq classes (aux douze classes existantes) et l’aménagement d’un gymnase double (deux plateaux sportifs). Certains locaux de cours seront par ailleurs transformés en bureaux administratifs.

Le nouveau bâtiment devra respectera les grands principes de l’État québécois en matière  d’économie d’énergie et de développement durable (éclairage DEL, récupération de la chaleur, pare-soleil extérieurs, toiture blanche, robinet avec détecteur de mouvement, etc.).

La commission scolaire espère être en mesure d’aller en appel d’offres dès le mois d’août prochain et d’entreprendre la construction à l’automne.

«Nous espérons obtenir le feu vert de Québec d’ici là. Les besoins sont bien réels, le ministère en est conscient et ne laissera pas les élèves sans pupitre», précise M. Bergeron.

Si tous les astres s’alignent de la bonne façon, l’agrandissement pourrait être complété juste à temps pour la rentrée scolaire 2016-2017.

«La réalisation d’un tel projet nécessite de huit à neuf mois de travail», précise le porte-parole de la CSDHR.

Le gouvernement du Québec assumera la plus grosse partie de la facture. On parle ici d’une contribution financière de l’ordre de 5,2M $. La municipalité d’Ange-Gardien fera également sa part en allongeant 1,3M $, soit l’équivalent du coût de construction du deuxième plateau sportif. La commission scolaire dispose par ailleurs d’un fonds spécial pour la mise à niveau de ses édifices et en utilisera une partie pour réaménager le bâtiment existant.

On estime que l’agrandissement de l’école primaire d’Ange-Gardien nécessitera des investissements de 7M $ à 7,2M $. La CSDHR agira comme principal maître-d’œuvre dans ce dossier.

Projet de Saint-Césaire

La situation de l’école primaire Saint-Vincent paraît un peu plus compliquée…

«Les terrains de l’école ne sont pas suffisamment grands pour permettre l’agrandissement souhaité. L’établissement est par ailleurs enclavé dans un quartier résidentiel. La Ville devra donc procéder à l’expropriation de certaines propriétés privées pour aller chercher l’espace nécessaire à la réalisation du projet et cela va demander du temps», explique M.Bergeron.

Ce dernier laisse entendre que l’agrandissement projeté pourrait être complété pour la rentrée scolaire 2017-2018.

La CSDHR avait été autorisée à construire un nouvel établissement à Marieville en 2012-2013 (l’école de Monnoir s’est ajoutée à l’école primaire Crevier et à l’école de niveau préscolaire Notre-Dame-de-Fatima, puis à agrandir l’école Aux Quatre Vents, à Saint-Jean-sur-Richelieu, en 2013.

«Il s’agit des deux principaux projets d’investissements à avoir vu le jour sur notre territoire depuis 1992», ajoute M. Bergeron.

En résumé:

. École Jean XXIII – Ange-Gardien

. 12 classes déjà en place

. 5 classes viendront s’ajouter

. gymnase double (deux plateaux sportifs)

. projet de l’ordre de 7,2M $

. partenaires: gouvernement provincial, municipalité et commission scolaire

. ouverture post-agrandissement: septembre 2016 (à confirmer)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires