Les Équipements Adrien Phaneuf lorgnent la sortie 48 de l’autoroute 10

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Les Équipements Adrien Phaneuf lorgnent la sortie 48 de l’autoroute 10
Hugues Théroux et Charles Phaneuf, copropriétaires de l’entreprise familiale Les Équipements Adrien Phaneuf inc. (Photo : gracieuseté – Le Courrier)

AGRICULTURE. L’entreprise familiale Les Équipements Adrien Phaneuf inc. souhaite obtenir l’autorisation de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) pour relocaliser sa succursale de Marieville à la sortie 48 de l’autoroute des Cantons-de-l’Est, aux limites des municipalités de Sainte-Brigide et de Saint-Césaire

Les propriétaires, Charles Phaneuf et Hugues Théroux, envisagent la construction d’un édifice de 20 000 pi2, avec dix baies de travail et un vaste stationnement pouvant accueillir plusieurs dizaines de tracteurs et d’équipements agricoles. Un investissement de l’ordre de 3 M$ à 4 M$ qui permettra à l’entreprise de se rapprocher des grands axes routiers.

«LA CPTAQ disposera d’un délai de 90 jours pour répondre à notre demande. On a bon espoir d’obtenir une réponse positive, car notre entreprise œuvre dans le milieu agricole et les terrains du secteur sont déjà zonés récréatifs», signale M. Théroux.

La municipalité de Sainte-Brigide-d’Iberville vient par ailleurs d’ajouter une nouvelle vocation – vente et réparation de machinerie agricole – aux usages déjà en vigueur dans le secteur.

«Le nouvel usage est conforme au schéma d’aménagement de la MRC du Haut-Richelieu», ajoute le maire Patrick Bonvouloir.

Si la CPTAQ donne le feu vert au projet, la construction du nouvel immeuble pourrait débuter au printemps 2019 et être complétée pour le mois de juillet.

En mode expansion

L’entreprise fondée par Adrien Phaneuf, en 1946 à Upton, célèbre cette année ses 72 ans d’existence.

Depuis leur entrée en scène en 2001, les propriétaires de troisième génération ont fait l’acquisition de plusieurs concessions d’équipements agricoles opérant sous la bannière Case IH. Après Marieville, en 2005, ces derniers ont notamment racheté la concession Case IH de Sainte-Martine et ses succursales de Saint-Clet et de Huntingdon en 2017.

«À l’ère des regroupements, les concessionnaires indépendants sont de plus en plus rares au Québec. On dénombre aujourd’hui trois regroupements importants de tracteurs et équipements agricoles Case IH à la grandeur de la province», explique M. Théroux.

L’entreprise des cousins Charles Phaneuf et Hugues Théroux regroupe aujourd’hui huit points de vente et de service réunissant 135 employés. La succursale de Marieville, sise sur le chemin Ruisseau Saint-Louis ouest, compte 20 employés permanents.

«Il y a toujours de la place pour de nouveaux mécaniciens dans nos succursales», prend soin d’ajouter M. Théroux.

 

PROFIL DE L’ENTREPRISE

. Concessionnaire Case IH (et autres marques)

. Vente et réparation d’équipements neufs et usagés

. Fondée en 1946 par Adrien Phaneuf

. Yvon Phaneuf et Réal Théroux aux commandes en 1968

. Charles Phaneuf et Hugues Théroux aux commandes en 2001

. Siège social à Upton

. Succursales à Shefford, Marieville, Victoriaville, La Durantaye, Sainte-Martine, Saint-Clet et Huntingdon

. 135 employés dans huit succursales

Partager cet article