Farnham démantèlera deux traverses de chemin de fer

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham démantèlera deux traverses de chemin de fer
La compagnie Central Maine & Quebec Railway autorise le démantèlement de la traverse de chemin de fer de la rue Saint-Paul. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

TRANSPORT. La Ville de Farnham a le feu vert pour enlever les traverses de chemin de fer sur la rue Saint-Paul et le boulevard Magenta-Est.

«La compagnie ferroviaire Central Maine & Quebec (CMQ) ne s’attend pas à utiliser ce tronçon de voie ferrée dans un futur immédiat. Voilà pourquoi ses dirigeants autorisent la Ville à enlever les traverses de la subdivision Saint-Guillaume», indique le directeur général de la Ville de Farnham, François Giasson.

Ce dernier laisse notamment entendre que l’absence de rails facilitera le pavage de ces deux voies publiques.

«Le retrait de ces traverses facilitera également la circulation des autobus scolaires en les soustrayant à l’obligation d’effectuer un arrêt préventif aux deux endroits concernés», ajoute M. Giasson.

La situation est toutefois différente pour la traverse ferroviaire de la rue Dollard.

«Des entreprises de la région, telles que Graymont et Omya, semblent intéressées au rétablissement de la ligne Farnham-Bedford. Il serait donc malvenu d’enlever les rails à cet endroit», poursuit le directeur général.

Ange-Gardien

La Municipalité d’Ange-Gardien a également enlevé des traverses ferroviaires à trois endroits sur son territoire – rue Principale, rang Séraphine et rang Saint-Charles – avec la bénédiction de la société CMQ.

«Des employés de la compagnie ferroviaire ont démantelé les rails. La Ville, de son côté, s’est occupée de l’excavation et de la réfection de la chaussée», précise la directrice générale, Brigitte Vachon.

Cette dernière laisse entendre que la Municipalité aurait pu procéder autrement en recouvrant d’asphalte les rails des trois traverses concernées.

«Le conseil municipal a préféré prendre entente avec la CMQ et y aller avec un ouvrage permanent. Les élus semblaient craindre qu’une simple couche d’asphalte ne soit pas très durable et qu’il faille reprendre les travaux à court terme», ajoute Mme Vachon.

En piètre état

Les deux traverses de Farnham (Saint-Paul et Magenta-Est) et les trois autres d’Ange-Gardien font partie de la subdivision Saint-Guillaume, un tronçon de voie ferrée de 24 milles reliant Farnham et Saint-Rosalie.

Cette portion du réseau ferroviaire régional nécessite une importante mise à niveau et est hors service depuis quelques années déjà. En 2012, la défunte compagnie Montreal Maine & Atlantic (MMA) évaluait les coûts de réfection à 2,5M $. Et cette évaluation n’incluait pas le remplacement des sept ponts desservant ce tronçon.

En 2013, la MMA avait même décidé de se départir de la ligne Farnham-Sainte-Rosalie, mais les événements de Lac-Mégantic ont cependant mis fin au processus de mise en vente.

La CMQ, nouvelle propriétaire du réseau ferroviaire, dessert toujours le premier quart de mille de la subdivision Saint-Guillaume, qui relie la cour de triage de Farnham (point milliaire 0) et la rivière Yamaska (point milliaire 0,29), mais n’a pas l’intention d’utiliser la portion restante de cette ligne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michel Rodier
Michel Rodier
4 années

Aussi la ville devrait enlever les rails et l’arrêt de la rue Dollard Ouest, surtout que cette voie ferrée est déjà enlevée à la rue Jacques-Cartier Nord. Est-ce un piège à tickets?

Mireille Cadieux
Mireille Cadieux
4 années
Répondre à  Michel Rodier

HÉ oui M. Rodier……..! pourquoi la ville de ne force pas cette GROSSE Cie a réparer les traverses de Normandie celles aux alentours de ce qui reste de la gare la ou on brise les suspensions de nos autos………! André Gaucher. Merci a l’avance………?