Farnham et son DG: vers une cessation d’emploi dans le plus grand des secrets

Photo de Eric Patenaude
Par Eric Patenaude
Farnham et son DG: vers une cessation d’emploi dans le plus grand des secrets
Les Farnhamiens pourront assister aux séances du conseil municipal, à compter du lundi 3 août à 19h, dans la grande salle de l’hôtel de ville. Le nombre de personnes sera toutefois limité de manière à respecter les mesures de distanciation physique édictées par le gouvernement du Québec. (Photo : lAvenir & Des Rivières-archives)

MUNICIPAL. Divergence d’opinions, vision opposée. Après une union professionnelle de sept ans, le directeur général, François Giasson, et la Ville de Farmham se séparent. Les deux parties négocient afin d’en venir prochainement à une entente de fin d’emploi.

Quelles sont les causes et les raisons qui ont poussé l’administration municipale et le DG François Giasson à mettre fin à leur collaboration? Le dossier demeure secret. À l’assemblée du mois présentée hier soir, le maire Patrick Melchior s’est fait peu bavard sur le sujet en prétextant une clause de confidentialité.

«Le lien de confiance mutuel n’était pas là. La vision n’était pas la même. Alors pour le bien-fondé de la population, de la ville et du

Le maire de Farnham, Patrick Melchior. Photo: lAvenir & Des Rivières-Éric Patenaude

conseil, on a décidé d’aller vers ce processus», a déclaré le maire Patrick Melchior aux citoyens venus en grand nombre pour l’occasion.

La Ville (le maire et le conseiller Vincent Roy) et le DG François Giasson sont actuellement en pourparlers. Du côté du maire Melchior, on espère clore le dossier d’ici lundi prochain. Dans l’éventualité où les discussions achopperaient, il y aura assurément une fin d’emploi pour le haut fonctionnaire présentement en vacances, a laissé savoir le premier magistrat.

À la période de questions, des citoyens ont tenté d’en savoir plus sur le départ soudain du DG, mais en vain. «Une vision différente est une vision différente (…). On n’ira pas plus loin au niveau des réponses», a répliqué le maire Melchior.

Cette décision unanime du conseil amène une réorganisation des effectifs au sein de l’organigramme de la Ville. D’ici la nomination d’un futur gestionnaire, la greffière Marielle Benoît et la trésorière Julie Laguë occuperont la fonction de coordonnatrice administrative. Cette création de postes a été approuvée par les élus lors de la séance régulière, hier soir.

Partager cet article