Farnham et Marieville: Gelpac modernise ses installations au coût de 19 M$

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham et Marieville: Gelpac modernise ses installations au coût de 19 M$
L’usine de Farnham se spécialise dans la fabrication de produits d'emballage en polyéthylène. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Claude Hébert)

AFFAIRES. La société Gelpac entreprend la réalisation de trois projets d’investissements totalisant 19,3 M$ à ses usines de Farnham et de Marieville avec l’aide du gouvernement provincial et d’Investissement Québec.

Les investissements projetés vont permettre à Gelpac d’acquérir des équipements encore plus performants afin de répondre à la forte croissance de l’entreprise sur les marchés canadien et américain.

La réalisation de ce projet d’expansion nécessitera notamment un agrandissement de l’ordre de 10 000 pi2 à l’usine de Farnham en prévision de la mise en place d’une nouvelle chaîne de production de produits d’emballage en polyéthylène.

La contribution gouvernementale comprend des prêts de 2, 8 M$ issus du programme gouvernemental ESSOR et de 11,2 M$ provenant des fonds propres d’Investissement Québec.

«En plus de renforcer la compétitivité de notre secteur manufacturier, les nouvelles installations de Gelpac généreront des retombées économiques importantes et la création d’une quarantaine d’emplois de qualité en Estrie (Farnham) et en Montérégie (Marieville)», signale Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie

La députée provinciale de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest, accueille également avec enthousiasme le projet d’expansion de Gelpac.

«Ces investissements vont permettre à l’entreprise de gagner en efficacité et de se démarquer de la concurrence. C’est le genre d’initiative qu’on souhaite voir se multiplier dans la MRC de Brome-Missisquoi et dans l’ensemble du Québec», précise Mme Charest.

Deux spécialités, quatre usines

Gelpac se spécialise dans la fabrication d’emballages haute performance destinés aux fabricants de produits chimiques, pharmaceutiques et hospitaliers de même qu’aux entreprises oeuvrant dans les secteurs de l’alimentation et de la construction.

Cette société québécoise de 65 ans d’existence a débuté ses opérations à Marieville, en 1956, avec la production de sacs de papier multiparois avant d’ajouter une nouvelle corde à son arc, à Farnham au début des années 1990, avec la fabrication de produits d’emballage en polyéthylène.

Ses installations de Farnham servent plus spécifiquement à la production de feuilles de polyéthylène, fabriquées par coextrusion et utilisées comme film barrière, pellicule d’emballage, matériau de recouvrement pour les palettes ou comme couvre-sol dans les serres.

Gelpac dispose de quatre usines – deux au Québec, une en Ontario et une autre au Mssachusetts – et a recours aux services de quelque 320 travailleurs. Son usine de Farnham emploie 70 personnes alors que celle de Marieville compte 140 employés.

 

GELPAC EN BREF

. Fondation de l’entreprise par Paul Gélinas en 1956

. Ouverture de Gelpac Sacs inc., division de Marieville, en 1956

. Ouverture de Gelpac Polyin inc., à Farnham, au début des années 1990

. Alain Robillard nommé président et chef de la direction en août 2017

. Rachat par Namakor Holdings, le Fonds manufacturier québécois et la Caisse de dépôt et placement du Québec en août 2017

. Acquisition de B & C Packagings et de Film Tech Plastics, à Brampton – Ontario, en octobre 2018

. Acquisition de WBC Extrusion Products inc., à Haverhill – Massachusetts, en novembre 2019

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires