Farnham pourrait investir jusqu’à 12 M$ dans ses infrastructures en 2020

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham pourrait investir jusqu’à 12 M$ dans ses infrastructures en 2020
L’installation d’un réservoir pour les eaux de lavage à l’usine de filtration nécessitera un investissement de 1,6 M$. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Archives)

INFRASTRUCTURES. La Ville de Farnham pourrait investir jusqu’à 12,2 M$ dans son réseau routier, son parc immobilier, sa flotte de véhicules et ses espaces verts l’an prochain si les subventions gouvernementales sont au rendez-vous.

L’utilisation des deux tiers de cette somme (8,4 M$) permettra d’apporter des améliorations à l’usine de filtration, à l’usine d’épuration et aux réseaux d’aqueduc et d’égouts municipaux.

La réfection des infrastructures sur la rue Jacques-Cartier (5 750 000 $), la réfection de l’aqueduc au domaine Fontaine (443 300 $), l’installation d’un réservoir pour les eaux de lavage (1 600 000 $), la modification du canal Parshall (270 000 $), l’ajout d’un système de désinfection UV (132 000 $ pour la phase 1) et le remplacement de la génératrice de l’usine d’épuration (115 000 $) retiennent tout spécialement l’attention. À noter que les travaux sur Jacques-Cartier sont conditionnels à l’obtention d’une subvention dans le cadre du programme FIMEAU (Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau).

Bonification du réseau routier

Une autre bonne part du budget d’infrastructures (3,2 M$) est réservée à la bonification du réseau routier. L’ouverture d’une nouvelle rue dans le parc industriel (1 500 000 $), la réfection d’un ponceau sur la rue Aikman (425 000 $) et des travaux de mise à niveau à la passerelle des Pionniers (250 000 $) sont notamment prévus.

Le conseil municipal entend également consacrer 441 000 $ au remplacement d’équipements et de véhicules au service des travaux publics, 359 400 $ à des travaux de pavage et de réfection de trottoirs, et 180 000 $ à la modernisation des infrastructures sur la rue des Glaïeuls.

Parcs, jeux et espaces verts

La dernière phase des travaux de réfection au centre de la nature nécessitera un investissement de 300 000 $.

La Ville a également prévu des sommes de 67 000 pour le remplacement d’un module au skatepark, de 57 000 $ pour le pavage d’une partie de la piste cyclable et de 25 000 $ pour l’aménagement d’une place publique au parc Conrad-Blain.

L’ajout d’une structure d’affichage à l’une des entrées de ville coûtera par ailleurs 47 100 $ alors que la démolition d’une maison de la rue Saint-Vincent (phase 1) nécessitera un déboursé additionnel de 26 000 $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires