Farnham: une portion de la Principale fermée à la circulation par mesure de prévention

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Farnham: une portion de la Principale fermée à la circulation par mesure de prévention
La population peut assister aux séances du conseil municipal, le premier lundi de chaque mois, à l'hôtel de ville. (Photo : L'Avenir & Des Rivières - Archives)

MUNICIPAL. Donnant suite aux recommandations de la firme Biron Leblanc, l’administration Melchior a décidé de fermer le tronçon de la rue Principale délimité par les rues Saint-Vincent et Hôtel-de-Ville.

«Les quatre bâtiments incendiés en septembre dernier sont une perte totale et menacent de s’écrouler en partie ou en totalité. La Ville souhaite les démolir le plus rapidement possible, mais aura les mains liées tant et aussi longtemps que les experts mandatés par les compagnies d’assurances n’auront pas complété leur travail. On souhaite évidemment faire ça avant l’arrivée de l’hiver», signale le maire Patrick Melchior.

Retrait d’une offre d’achat

L’entreprise Flexpipe met sur la glace son projet de relocalisation et retire son offre d’achat pour un terrain de 140 000 pi2 situé dans le parc industriel de Farnham. Le fabricant de systèmes modulaires entendait remplacer les deux immeubles locatifs du boulevard Magenta qu’il utilise présentement par un nouveau bâtiment de 35 000 pi2. La décision de Flexpipe est intimement liée à la pandémie de coronavirus.

Vente d’un terrain municipal

La vente des anciens courts de tennis municipaux à Novard et au Groupe Riel est sur le point de se concrétiser. La Ville de Farnham et les promoteurs doivent en effet passer chez le notaire avant le 31 décembre prochain pour signer l’acte de vente. Il convient de préciser que le terrain de pétanque contigu au lot 6-074-566 ne sera pas inclus dans la transaction.

Agrandissement d’un élevage porcin

La Ferme Gaudreau inc. pourra procéder à l’agrandissement de son élevage porcin. Le projet n’a pas rencontré d’opposition lors de la consultation publique écrite menée par la Municipalité conformément aux directives gouvernementales en vigueur depuis le début de la crise de la COVID-19.

Citernes au centre-ville

Des citoyens ont réagi après avoir constaté la présence de plusieurs citernes d’essence du Canadien Pacifique (CP) au centre-ville. En vertu d’une entente entre les autorités municipales et les anciens propriétaires de la voie ferrée, les citernes avaient plutôt l’habitude d’être placées sur une voie de service à la sortie est de Farnham, non loin du camp militaire.

«Nous sommes en pourparlers avec les propriétaires du CP afin de corriger la situation. C’est une question de sécurité et de sentiment de sécurité. Le dossier de la relocalisation de la cour de triage à l’extérieur du centre-ville est toujours d’actualité et fait également partie de nos discussions avec la compagnie», précise M. Melchior.

Comité consultatif en environnement

Farnham devient la troisième ville de la MRC de Brome-Missisquoi à se doter d’un comité consultatif en environnement. Le maire Patrick Melchior précise que le mode de fonctionnement de cette nouvelle entité s’apparentera à celui du comité consultatif d’urbanisme. Celui-ci aura un pouvoir de recommandation, mais aucun pouvoir de décision.

«La Municipalité lancera un appel de candidatures en prévision de la formation du nouveau comité dont la composition sera connue au début de 2021», précise le maire Melchior.

Service de sécurité incendie

La Ville de Farnham a accepté la démission du pompier Martin Bergeron et procédé à l’embauche du pompier Samuel Nadeau.

Trois recrues se joignent par ailleurs au service de sécurité incendie. Il s’agit de Dominic Descaries, Alain Delorme et Jean-François Raymond. Ces derniers devront fournir une preuve de résidence et réussir la formation de pompier 1 dans les 24 prochains mois.

Soutien aux organismes

La Municipalité alloue une aide financière de 1000 $ à l’école Saint-Romuald pour son projet de garderie pédagogique et une subvention additionnelle de 500 $ pour aider à financer les sorties en ski des élèves de cinquième et sixième années de ce même établissement.

Le Centre de pédiatrie sociale Main dans la main a par ailleurs droit à un soutien financier de 3500 $ alors que la Maison des jeunes obtient une réponse positive à sa demande d’exemption de taxes municipales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires