La Fromagerie Missiska débute la production cette semaine

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
La Fromagerie Missiska débute la production cette semaine
Caroline Pelletier réalise un vieux rêve avec l'ouverture d'une fromagerie-boutique à l'entrée nord de Bedford. (Photo : L'Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

AGROALIMENTAIRE. La Ferme Missiska relève le défi de la diversification en transformant le lait de son troupeau de vaches Jersey en produits de consommation courante. La nouvelle fromagerie de Caroline Pelletier et de Paulin Bard ouvre officiellement ses portes ce vendredi à Bedford.

Après l’agrandissement du bâtiment, le réaménagement des locaux, l’installation des équipements, l’obtention du certificat du MAPAQ, la formation du personnel et la réalisation des derniers tests de laboratoire, le couple est prêt à se lancer dans la production de fromages fins et de produits laitiers frais.

Les agriculteurs de Saint-Armand prévoient être en mesure de transformer la totalité des 25 000 litres de lait produits par leurs 30 vaches en lactation d’ici cinq ans. On parle plus précisément d’une production annuelle de 40 tonnes.

«Un camion-citerne va déposer à notre fromagerie de Bedford la quantité de lait répondant à nos besoins immédiats, puis acheminer le reste dans le réseau de distribution régulier. Nous aurons ainsi le plein contrôle tout au long du processus, de la production du lait jusqu’à sa transformation en fromage», indique Mme Pelletier.

L’entreprise familiale proposera aux consommateurs du cheddar en grains, des meules de cheddar pasteurisé, des yogourt fermiers et du lait entier non homogénéisé en bouteille de verre.

«Nous prévoyons lancer notre gamme de yogourts dans quelques semaines. Il s’agira de yogourt fermes, aromatisés ou avec fruits au fond du contenant. Les essences pourraient varier selon les saisons ou les goûts des clients. Nos yogourts nature, à la vanille et aux cerises noires seront disponibles sous peu», précise la copropriétaire et fromagère en chef.

Les produits de la Fromagerie Missiska seront vendus sur place, puis dans un réseau de boutiques spécialisées. Le fromage en grains sera disponible exclusivement à la fromagerie du jeudi au samedi.

L’entreprise offrira également des produits gourmands (charcuterie, pain frais, etc.), dégustations, visites guidées, activités d’interprétation et un espace pique-nique. La présence de deux baies vitrées, entre la boutique et l’espace de production, permettra notamment à la clientèle de voir les employés à l’oeuvre.

«Les gens de la région attendaient l’ouverture de notre fromagerie avec impatience. La meilleure preuve, c’est que nous avons accueilli 70 personnes et vendu 40 kilos de fromage en grain lors de notre ouverture express de vendredi dernier (13 avril). Nous avons ouvert les portes à 13h et avons dû les refermer à 15h, toute la production du jour ayant été écoulée en deux heures. Tout cela sans véritable publicité, la préouverture n’ayant été annoncée que le matin même sur la page Facebook de l’entreprise», signale Mme Pelletier.

Le 20 avril, des meules de cheddar et du fromage en grains (80 kilos) seront disponibles pour l’ouverture.

Compte tenu de l’engouement pour les produits de la Fromagerie Missiska, la copropriétaire entend prendre les bouchées doubles dès le début de la production.

«Dès l’ouverture, nous allons transformer deux fois plus de litres de lait que prévu dans notre plan d’affaires», ajoute la copropriétaire.

Cette dernière a d’ailleurs eu la bonne idée d’installer une vache Jersey grand format en fibre de verre pour attirer l’attention des touristes de passage dans la région, des automobilistes circulant sur la route 235 Sud et des résidants de la grande région de Bedford.

 

GAMME DE PRODUITS

. Jersey royal à pâte molle

. Jersey blanc à pâte fraîche

. Cheddar Missiska (meule / grains)

. Missiska à pâte pressée cuite

. Lait entier en bouteille de verre

. Yogourts fermes (plusieurs essences)

 

Partager cet article