Incendie chez Raynox: le pire est évité

Une explosion, des flammes et un panache de fumée visible du centre-ville. En se rendant à l’usine Raynox, rue Saint-Michel à Saint-Césaire, les pompiers s’attendaient au pire. Heureusement, il a été évité.

 

«En arrivant sur les lieux, on était certains que c’était un feu éclaté majeur», lance d’emblée le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Césaire, Jacques Bienvenu.

 

Ce branle-bas de combat a été causé par un compresseur à l’air qui a surchauffé et a explosé dans un appentis peu avant 9 heures, à l’entreprise spécialisée dans la fabrication de cuves en acier inoxydable.

 

«Le personnel a senti la secousse. Un employé qui opérait un chariot élévateur se trouvait près du compresseur. Lors de l’explosion, il a été projeté en bas de son siège. Heureusement, il n’a pas été blessé», explique le directeur Bienvenu.

 

L’employé a pu alerter les secours et la quinzaine d’employés a pu évacuer les lieux.

 

À l’arrivée des pompiers, le brasier faisait rage dans un appentis en taule. La quinzaine de sapeurs a toutefois réussi à maîtriser rapidement l’élément destructeur et à circonscrire ce dernier afin qu’il ne se propage pas à la structure en taule. Les dommages sont évalués à 30 000$.

 

Le Service de sécurité incendie de Saint-Césaire n’a pas demandé d’entraide. «Mais ça a passé proche!», conclut Jacques Bienvenu.

 

Finalement, les employés ont pu réintégrer leur lieu de travail en milieu d’avant-midi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires