Inceste: des enfants drogués et abusés

Une mère de famille de la région de Granby et son ex-conjoint font face à de graves accusations criminelles au palais de justice de Cowansville. Les deux adultes sont soupçonnés d’avoir drogué deux fillettes, de les avoir agressées sexuellement et d’avoir incité leur jeune frère à avoir des relations sexuelles.

 

Selon ce qu’écrit le Journal de Montréal, l’interrogatoire du jeune garçon de huit ans mené par la Sûreté du Québec en novembre dernier a été présenté devant la Chambre de la jeunesse mercredi, au palais de justice de Cowansville.

 

«Maman m’a demandé de faire le sexe et j’ai dit non. Elle me l’a redemandé, s’il vous plaît, et j’ai dit non encore. On ne peut pas faire l’amour avec les parents», rapporte le quotidien montréalais.

 

Le témoignage des deux fillettes âgées de 8 et 13 ans a également été entendu. L’ex-conjoint, un homme de 43 ans, aurait fait prendre des méthamphétamines à l’aînée des trois enfants. La jeune fille de 13 ans aurait eu une vingtaine de relations sexuelles non protégées avec son ex-beau-père, sans parler des actes sexuels que sa mère posait sur elle.

 

Toujours selon ce que relate le Journal de Montréal, l’accusé aurait dilué de la drogue de synthèse dans du lait au chocolat destiné à la sœur de neuf. La petite fille aurait ensuite été «déshabillée et touchée» par les deux adultes.

 

En lien avec cette histoire, la Cour doit également décider si la mère peut avoir des contacts avec ses enfants. Ces derniers vivent dans des familles d’accueil depuis quatre mois, moment où ils ont été pris en charge par la protection de la jeunesse.

 

Pour empêcher l’identification des enfants, l’identité des deux accusés ne peut être révélée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires