Jean Valiquette, personnalité de l’année 2020

Photo de Claude Hebert
Par Claude Hebert
Jean Valiquette, personnalité de l’année 2020
Le Centre d’action bénévole, dirigé par Jean Valiquette, a été plus actif que jamais, ces derniers mois, au sein de la communauté farnhamienne. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

HOMMAGE. Le directeur général du Centre d’action bénévole (CAB) de Farnham, Jean Valiquette, a fait bon usage de son sens de l’organisation tout au long de la dernière année afin d’aider ses concitoyens à surmonter les nombreuses difficultés liées à la pandémie et à l’incendie de la rue Principale.

Ce militaire à la retraite et les membres de son équipe ont été particulièrement sollicités pendant la période de confinement et de mises à pied temporaires du printemps dernier.

Les demandes pour de l’aide alimentaire ont augmenté, dès le milieu du mois de mars, au fur et à mesure que les citoyens se retrouvaient au chômage forcé en raison de la «mise du Québec sur pause». Le nombre de demandes a cependant chuté aux alentours de 20 après les premiers versements de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), avant de grimper de façon graduelle, au début de l’automne, pour atteindre 150.

«Le profil de la clientèle de la banque alimentaire a également changé pendant la pandémie alors que les demandeurs réguliers ont fait place à de nouveaux demandeurs frappés de plein fouet par la crise. Comme on dit chez nous, la faim n’a pas de visage et peut toucher toutes les couches de la société», signale M. Valiquette.

Pour renflouer les réserves de la banque alimentaire, le directeur général du CAB n’a pas hésité à solliciter l’appui financier de la communauté d’affaires locale qui a répondu de belle façon. Une collecte de canettes et de bouteilles consignées, répartie sur trois samedis consécutifs, a également aidé à regarnir les coffres de l’organisme tout en permettant aux consommateurs de se départir des nombreux contenants accumulés durant la première vague de la pandémie.

Livraison à domicile

À l’invitation de la Ville de Farnham, Jean Valiquette et son équipe de bénévoles ont également collaboré à la mise sur pied d’un service de livraison pour les commandes d’épicerie. Cette heureuse initiative, élaborée en collaboration avec le supermarché IGA et le marché d’alimentation Metro Plouffe, a permis aux personnes âgées ou infectées par le coronavirus de faire provision de denrées alimentaires sans avoir à sortir de chez eux.

«Trois bénévoles s’occupaient de la préparation des commandes alors que trois autres assuraient le transport des sacs d’épicerie. On a effectué quelques centaines de livraisons au bas mot», résume M. Valiquette.

Le directeur général du CAB a par ailleurs dû faire preuve d’imagination pour garantir la protection des usagers de la banque alimentaire et des membres de son équipe de bénévoles.

«Pour éviter la propagation du virus, ce sont les employés du centre et les bénévoles les moins âgés qui ont été affectés à l’accueil des bénéficiaires. On voulait ainsi s’assurer que le moins de monde possible transite par nos locaux durant la période de confinement. On a également pris l’habitude de préparer les boîtes d’aliments et de les déposer à l’extérieur du centre», indique le principal intéressé.

Aide aux sinistrés

Au lendemain de l’incendie qui a ravagé quatre immeubles du centre-ville, le CAB de Farnham a contribué à la mise sur pied d’un service de dépannage pour les sinistrés de la rue Principale. Plusieurs locataires ne détenaient aucune police d’assurance habitation et ont tout perdu dans l’incendie de leur appartement.

Jean Valiquette et ses collaborateurs ont recueilli quantité de meubles, vêtements, denrées alimentaires, articles d’hygiène, produits pharmaceutiques et dons en argent à l’intention des sinistrés par l’entremise du centre et de la friperie Le chiffonnier.

Création d’un café multiculturel

En plus de répondre aux besoins les plus criants de ses concitoyens, le CAB de Farnham a notamment travaillé à l’implantation d’un café multiculturel, d’une salle communautaire multimédia et d’un centre de transformation alimentaire à l’ancienne adresse du restaurant Sorro Pizza.

L’aménagement de ce nouveau lieu de rassemblement de 2000 pi2 a nécessité plus de six mois de travail et des investissements de 60 000 $. Le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et la MRC de Brome-Missisquoi ont étroitement collaboré à la réalisation du projet avec une aide financière respective de 25 000 $, 15 000 $ et 15 000 $.

L’ouverture de la cuisine communautaire constitue l’aboutissement d’une longue démarche de lutte au gaspillage initiée par la Table en sécurité alimentaire de Brome-Missisquoi et qui met à contribution une douzaine de producteurs maraîchers et une vingtaine d’établissements commerciaux de la région.

«Nous discutions de la création d’un centre de transformation alimentaire depuis des années, mais le projet ne s’était jamais concrétisé avant que le CAB de Farnham décide de prendre les choses en main», précise M. Valiquette.

Une équipe de bénévoles de la cuisine communautaire prépare chaque semaine de 50 à 75 repas qui seront ensuite redistribués aux différents partenaires de la Table. Les usagers des banques alimentaires de Farnham, Bedford, Sutton, Cowansville et Bromont peuvent également se procurer des soupes, sauces, plats surgelés, légumes blanchis et congelés préparés à Farnham avec une partie des surplus d’aliments.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
philippe valiquette
philippe valiquette
2 années

bravos mon frère pour tous ton dévouement et ton travail je suis fière de toi et ton équipe en c est temps difficile