La brasserie Farnham Ale & Lager lance une vidéo choc

La brasserie Farnham Ale & Lager lance une vidéo choc

Le premier ministre Justin Trudeau sera-t-il le tout premier à goûter au nouveau produit de la Farnham Ale & Lager ?

Crédit photo : Tirée de Facebook

MARKETING. La brasserie Farham Ale & Lager réalise un bon coup marketing avec la mise en ligne d’une vidéo promotionnelle annonçant la sortie d’un Milkshake IPA pour décembre prochain.

Pas moins de 30 000 personnes ont déjà vu la vidéo, 18 heures après son lancement sur la page Facebook de l’entreprise… et le compteur continue de tourner!

Cette publicité mise à fond sur la réaction de plusieurs Québécois au nouvel accord de libre-échange Canada-États-Unis-Mexique et fait écho aux pertes de marché anticipées des producteurs de lait du Québec

«Comme l’industrie laitière d’ici va en prendre un coup… et que les producteurs d’ici sont un peu amers… Farnham Ale & Lager présente le Milkshake IPA, brassé avec du lactose de vaches un peu amères. Du lactose 100 % d’icitte, 0 % américain».

La vidéo ajoute: «Bientôt disponible…mais qui sera le premier à y goûter?».

La publicité y va d’une suggestion en publiant un photo-montage du premier ministre Justin Trudeau avec un Milkshake IPA à la main.

La publicité se termine avec une question adressée au premier ministre: «M. Trudeau, une p’tite frette pour enlever le p’tit frette?».

Une opportunité marketing

Jean Gadoua, copropriétaire de la brasserie de Farnham, reconnaît que  son entreprise a voulu profiter d’une opportunité marketing en sortant une publicité hors de l’ordinaire sur fond d’accord commercial

«L’idée derrière tout ça, ce n’était pas de s’approprier une cause. L’opportunité s’est présentée et on a sauté là-dedans à pieds joints», indique-t-il.

Le porte-parole de l’entreprise ajoute que le concept a été développé par l’équipe responsable de la mise en marché des produits Ale & Lager, sans identifier un auteur précis.

«On n’est pas sans savoir qu’on joue un peu avec le feu (avec une telle vidéo)», explique-t-il.

Quelque 1200 caisses de 24 cannettes du Milkshake IPA «made in Farnham» seront mises en vente le mois prochain dans le réseau de distribution de la brasserie.

«Le Milkshake IPA existe déjà aux États-Unis depuis un peu plus d’un an. On n’a rien inventé», poursuit M. Gadoua.